Pendant Les Toiles des Mômes, place aux jeunes

Phantom Boy
D'Alain Gagnol (Fr-Bel, 1h24) animation

À dix ans, est-on encore un enfant ? Sans aucun doute, mais l’on commence à se métamorphoser. La règle s’applique aussi au festival Les Toiles des Gones, dont la décennie d’existence s’accompagne d’une formidable crise de croissance. Ainsi que d’un changement d’état civil, consécutif à l’élargissement de son périmètre initial (la Métropole, ex-Grand Lyon) : gagnant l’Ain, le Jura et la Loire, le festival s’est rebaptisé Les Toiles des Mômes, moins connoté lyonnais. Il conserve cependant la même formule, en l’appliquant désormais à 34 salles indépendantes affiliées au réseau régional GRAC.

Le principe ? Proposer une cascade de films jeune public durant les vacances de la Toussaint, assortis de rencontres, d’expositions et d’animations conviviales (ateliers créatifs, goûters…). Parmi les événements, des avant-premières (Avril ou le monde truqué au Cinéma Gérard-Philipe de Vénissieux le 21, Tout en haut du monde au Zola de Villeurbanne le 1er novembre), une rencontre avec un inspecteur de police au Ciné Mourguet pour Phantom Boy (le 20), un ciné-concert par l’ARFI sur le film Les Fantasmagories de Segundo De Chomon au Ciné-Duchère (le 24) et un autre par Cyrille Aufaure sur Sametka, la chenille qui danse (suivi d’un petit buffet sucré) au Ciné Mourguet (le 30).

En général, ces manifestations ne renchérissent pas le prix du billet, car il s’agit pour les salles d’un investissement : en guidant le (parfois très) jeune public au cinéma, en lui offrant à chaque séance davantage d’émerveillement et d’inattendu, elles fabriquent leurs futurs spectateurs…

Les Toiles des Mômes
Du 17 octobre au 1er novembre dans les salles du GRAC

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 16 octobre 2018 Inutile d’attendre les vacances pour se rendre au cinéma. Mais impossible de ne pas profiter des vacances pour aller faire un tour dans les salles. (...)
Mardi 24 octobre 2017 Le redoux ambiant ne doit pas vous abuser : les vacances de la Toussaint ont bien débuté, malgré l’obstination du soleil, semblant lutter pour maintenir son (...)
Mardi 14 février 2017 Dans le créneau compétitif du film d’animation pour enfants, l’alternative au blockbuster formaté existe : elle vous attend dans 28 salles de l’agglomération (...)
Mardi 18 octobre 2016 Eh oui, les vacances scolaires sont déjà là… Cette année, elles ont la cocasserie de débuter un mercredi — ce qui époulaille tout le monde, sauf les salles (...)
Mardi 9 février 2016 Vous appréciez le cinéma d’animation, mais refusez par principe de vous infliger en famille les dernières émanations des gros studios ? Saisissez-vous du (...)
Mardi 26 janvier 2016 Le renouveau de l’animation viendrait-il de la diversité européenne ? Même si l'on trouve mille qualités à Vice-Versa, à Dragons voire à L’Âge de glace, l’honnêteté (...)
Mardi 5 janvier 2016 Après une année cinématographique 2015 marquée par une fréquentation en berne —plombée surtout par un second semestre catastrophique du fait de l’absence de films qualitatifs porteurs —, quel sera le visage de 2016 ? Outre quelques valeurs sûres,...
Mardi 13 octobre 2015 Après "Une vie de chat", Alain Gagnol et Jean-Loup Felicioli livrent avec "Phantom Boy" un nouveau polar haut en couleurs, qui redynamise les défenses immunitaires de l’école européenne d’animation.
Mardi 1 septembre 2015 Si le festival Lumière ouvre le bal des festivals de l’automne,  une cohorte de rendez-vous se pressera dans son sillage, célébrant toutes les (...)
Mardi 1 septembre 2015 "​Le Petit Prince", discutable adaptation de Saint-Ex’ qui a ravi du public à "Vice-Versa", ne sera bientôt plus qu’un lointain souvenir : la fin 2015 s’annonce riche en productions animées enthousiasmantes.

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !