Laurence Fautra : « j'invite Woodstower à programmer Philippe Katerine l'an prochain : j'irais ! »

Woodstower vs Décines-Charpieu / C'est la petite polémique du jour : Laurence Fautra, maire LR de Décines-Charpieu, a attaqué les organisateurs du festival Woodstower sur les réseaux sociaux, appelant ses administrés à se plaindre des nuisances sonores... au commissariat de la ville voisine, Vaulx-en-Velin. Nous avons joint les différents protagonistes. Récit, sur l'air de "Louxor j'adore".

« Je ne suis pas contre la musique, jeune homme ! Et j'invite les organisateurs de Woodstower à programmer Philippe Katerine l'an prochain... S'il joue Coupe le son [NDLR : qui se nomme en réalité Louxor j'adore], oui, j'irais ! » nous déclare Laurence Fautra, la maire LR de Décines-Charpieu, fière de sa blague, pour conclure notre conversation téléphonique en ce mercredi soir alors que les premières notes de musique s'élèvent quelques kilomètres plus loin, du côté du parc de Miribel-Jonage, où s'est ouvert la veille avec le concert de Feu! Chatterton le festival Woodstower, rendez-vous traditionnel de fin de vacances et/ou de rentrée des classes pour la jeunesse régionale comme pour les professionnels du secteur des musiques actuelles du coin. Soit, comme le dirait Jean-Michel Aulas qui maîtrise son Décines sur le bout des doigts, une institution. Et c'est à cette institution que la maire étiquettée Les Républicains — réélue aux dernières municipales, et toute nouvelle vice-présidente à la Santé de la Région Auvergne-Rhône-Alpes — s'est attaquée frontalement, ce mercredi, pas le biais des réseaux sociaux de la ville qu'elle dirige.

à lire aussi : Sandrine Mini limogée du Toboggan

Voici le texte du message initial : « Le festival Woodstower a débuté hier au Grand Parc Miribel Jonage. Chaque année cet événement organisé par le Grand Parc, présidé par un élu représentant de la Métropole de Lyon, génère de fortes nuisances sonores pour les Décinois, plusieurs soirs d'affilée à quelques jours de la rentrée. La Ville, qui ne soutient pas cet événement, le regrette fortement et n'a de cesse d'alerter les organisateurs pour tenter de réduire le volume sonore. Si vous subissez les nuisances de cet événement, nous vous invitons à faire remonter directement vos plaintes aux interlocuteurs concernés, Le Grand Parc et la Police Municipale de Vaulx-en-Velin. » Avec les numéros de téléphone des deux interlocuteurs cités, indiqués sur Facebook. Ce qui a déclenché dans la minute un tollé sur les réseaux sociaux, les internautes s'indignant au choix du procédé (« appel à la délation »), de la basse manœuvre politicienne pour attaquer la Métropole EELV ou encore d'un manque de considération envers les acteurs culturels. Ou les trois à la fois.

Quelques heures plus tard, le texte du post a été modifié, avec cette précision apportée : « face aux différents commentaires, nous souhaitons clarifier notre position et non faire de la polémique. La police municipale de Décines-Charpieu a reçu hier de très nombreuses plaintes d'habitants gênés par le bruit, et nous demandant d'intervenir. Nous signalons donc que nous ne sommes pas les organisateurs de cet événement, et qu'ils peuvent directement s'adresser aux responsables, c'est à dire le Parc. » Au passage, la référence et le téléphone de la police municipale de Vaulx-en-Velin ont disparu.

à lire aussi : Woodstower : être et avoir l'été

Une attaque malvenue post-Covid

Alors que les festivals viennent d'essuyer deux saisons d'annulations et de galères monumentales, que le secteur culturel relève à peine la tête, que Woodstower a été contraint de se réinventer constamment pour cette édition, a subi une baisse des réservations à cause du passe sanitaire et réussit finalement à se tenir debout, ayant ouvert les festivités mardi et subissant dès ce mercredi l'annulation d'une tête d'affiche (Yseult), voilà que des élus pas si mélomanes s'insurgent contre les nuisances sonores. En appelant à se plaindre, donc, via les réseaux sociaux. Et... à submerger d'appels le commissariat de la police municipale de la ville voisine de Vaulx-en-Velin. Qui a pourtant probablement des faits plus graves à gérer en matière de sécurité, un secteur pourtant cher à Laurence Fautra, proche de Laurent Wauquiez.

Nous avons commencé par joindre le commissariat municipal de Vaulx-en-Velin, au numéro indiqué : le policier en poste nous a certifié n'avoir reçu aucune plainte, aucun appel au sujet de Woodstower cette année, ni avant ni après le post Facebook de la Ville de Décines, précisant qu'il n'était pas de permanence pendant la nuit. Laurence Fautra nous a répondu : « tant mieux pour Vaulx-en-Velin : c'est donc nous qui récupérons toutes les plaintes. Oui, il y a eu énormément de plaintes à Décines, mais je ne sais pas combien, je n'en ai pas tenu le compte. »

Nous avons ensuite appelé Maxime Noly, le directeur de Woodstower, dépité : « manifestement, Laurence Fautra a un problème avec nous. Dès ce mercredi matin, elle a fait remonter le message aux élus du Parc de Miribel Jonage et à la Préfecture, avant le post. Les nuisances sonores, c'est un sujet récurrent avec la mairie de Décines, depuis des années. Pourtant, on respecte totalement la règlementation sonore, qui est de 102dB. Nous sommes même en dessous car on impose moins aux artistes. Et on a un suivi de ces niveaux sonores, comme la loi l'impose. Nous avions lancé dans le passé une étude sur trois ans avec Acoucités, l'observatoire de l'environnement sonore de la Métropole de Lyon. Les études avaient démontré des nuisances sur certains territoires, selon la météo et le vent en particulier. Nous avons alors fait des changements : diriger les sonorisations vers le public et non pas en l'air, changer l'implantation des scènes, réduire les tranches horaires — on finissait à 5h du matin, nous sommes passés à 3h, et cette année c'est 23h ! Et nous avons lancé des médiations avec les associations de quartiers qui pouvaient être impactés, pour présenter le festival. Ce qui a considérablement diminué le nombre de plaintes partout. Sauf à Décines, ou la mairie a refusé chaque année d'intégrer ce dispositif. »

Ce à quoi Laurence Fautra nous répond : « concertation de rien ! Je les ai eu, mais ce n'est pas à moi de faire leur programmation ! NTM [qui jouait lors d'une précédente édition], ça fait du bruit ! Avant, c'était pire que Nuits sonores ! On a moins de problèmes avec le Grand Stade [NdlR : le Parc OL, situé à Décines]. Si leurs mesures sont conformes, ce n'est pas à moi de le dire. Mais hier soir, il y a eu du bruit jusqu'à je ne sais quelle heure... Les Décinois me disent que s'ils font un barbecue, la police débarque et ils doivent baisser le son, eux ! J'entends ce que vous me dites, je défends cette jeunesse qui a envie de s'amuser, je le comprends tout à fait. Je ne leur veux pas de mal, mais ce n'est pas à moi de trouver des solutions. Je ne suis que la porte-parole de mes administrés. »

Quitte à faire des festivals, autant les faire en pleine nature !

Maxime Noly reprend : « mardi soir, nous n'avons eu aucune plainte ni d'habitants, ni des polices municipales de Vaulx-en-Velin et de Décines, ni de la Préfecture. Alors que nous avons un dispositif avec ces deux polices municipales : en cas de plaintes multiples, nous baissons le son. Ils n'ont pas pris contact avec nous. » Un brin épuisé par la polémique stérile, le directeur lâche : « nous sommes choqués et peinés qu'on lance des appels de ce type en pleine période de marasme pour les structures culturelles qui tentent de se relever. Et sur la méthode... pas de commentaire ! »

La maire de Décines réplique : « j'ai averti le préfet du nombre de Décinois qui se plaignent ! Comment fait-on pour faire cohabiter les deux, Woodstower et la tranquillité ? Ce festival est là depuis quelque temps. Ça faisait déjà beaucoup de bruit. J'avait dit non à son arrivée en 2014 [NdlR : le festival se déroule au parc depuis 2005, en fait], parce que c'est difficile en péri-urbain. Quitte à faire des festivals, autant les faire en pleine nature ! Et là, avec le nouvel exécutif écologiste à la Métropole : ça dure maintenant quatre jours ! Je ne peux pas agir, je peux juste dénoncer. Et c'est tout juste si on me traite pas de collabo ! Il faut prendre en compte la tranquillité publique. Comme le dit Philippe Katerine, il faudrait couper le son... »

On s'étonne alors qu'aucun problème ne surgisse avec le Parc OL, où se déroulent de grands concerts et où un festival — le Felyn, co-organisé par Vivendi — est sensé se dérouler un jour ou l'autre, après deux annulations pour cause de Covid. Laurence Fautra nous précise qu'avec « le Grand Stade, je n'ai pas eu de problèmes. Là, ils attendent un concert de hard il paraît [l'édile parle de Rammstein en juillet 2022, probablement], je serais sur le pont pour surveiller ! »

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 4 juillet 2024 Du 29 août au 1ᵉʳ septembre, le festival Woodstower soufflera ses 25 bougies. Le coup d’envoi sera donné par le rappeur Booba (la tête (...)
Lundi 10 juin 2024 L’été 2023 a été particulièrement rude, les collectivités et les organisations d'événements de Lyon se préparent à un éventuel retour de la canicule.
Mardi 20 juin 2023 Woodstower c'est un peu chaque année le rendez-vous des retardataires et de ceux qui ne veulent pas lâcher l'été des festivals et s'en payer une dernière (...)
Mercredi 29 juin 2022 Woodstower, c'est le point final de la période estivale. À Miribel, la programmation est principalement tournée vers les tête d’affiches en vogue — Vald, Kaaris & Kalash Criminel, Niska et consorts, mais le festival dévoile aussi des noms qui...
Mercredi 25 août 2021 Finalement non restreint sanitairement, Woodstower, le festival éco-responsable de Miribel-Jonage offre pour son retour un mix de bamboche musicale et de profusion d'humour de jeunes pour, si le temps le permet, conclure l'été en beauté.
Mercredi 7 juillet 2021 Assis, couché, debout, l'été des festivals ressemble de plus en plus à un immense « Jacques a dit ». Et comme cette fois Jacques, enfin, Jean et (...)
Mercredi 19 mai 2021 Réservez votre fin août, la programmation de Woodstower est tombée : beaucoup de musique (rock, pop, rap, soul, musiques urbaines, électro, découvertes...) et pas mal de stand-up. Revue d'effectifs.
Mardi 25 août 2020 On dit (trop) souvent que l'espoir fait vivre mais en ces temps de Covid-19 il semble que rien ne soit moins sûr. En témoigne l'annulation aujourd'hui (...)
Vendredi 15 mai 2020 Woodstower a officialisé à son tour l'annulation de son édition 2020, après avoir pris le temps de réfléchir à un éventuel report à l'automne, au-delà de la date (...)
Mardi 11 juin 2019 Beaucoup de rap, beaucoup de musiques électroniques, un brin de pop et de sono mondiale pour pimenter le tout : telle est la recette gagnante de Woodstower pour clôturer la saison des festivals.
Mardi 19 juin 2018 Suprême NTM va-t-il écraser un Chaton ? Petit Biscuit va-t-il se faire dévorer par Madben ? La réponse à toutes vos questions en lisant cet article sur la formidable vingtième édition de Woodstower.
Lundi 11 décembre 2017 Le festival Woodstower fête ses 20 ans et invite pour l'occasion le mythique groupe de hip-hop Suprême NTM pour un concert spécial en ouverture du (...)
Mardi 20 juin 2017 Le festival de Miribel-Jonage a pris l’habitude de tabler sur des programmations éclectiques où le hip-hop règne en maître. C’est devenu une marque de fabrique. Tour d’horizon des rappeurs et beatmakers prêts à retourner les scènes de cette 19e...
Mercredi 31 mai 2017 Après trois dernières éditions aventureuses et réussies, Woodstower vient de dévoiler sa programmation complète pour sa 19e édition : ambitieuse, portée une nouvelle fois sur le hip-hop, l'électro et les artistes émergents.
Mercredi 24 juin 2015 Battu par les flots, Woodstower ne sombre pas. Deux ans après un déluge qui l'a contraint à revoir ses ambitions à la baisse, le festival du Grand parc (...)
Jeudi 2 avril 2015 Dépossédé de son terrain de jeu, le festival de trance Hadra a assuré qu'il ferait tout de même parler de lui cet été. Chose promise, chose due, puisque (...)
Jeudi 26 juin 2014 «La pluie a tout emporté, les canards, les oignons, / La pluie a tout emporté, nos guenilles, nos haillons.» fredonnait Thomas Fersen. L'an passé, elle a même (...)
Mardi 10 juin 2014 L'information vient de tomber sur nos téléscripteurs (on vit avec son temps au Petit Bulletin) : Dirtyphonics, le rockeur rétro-stylé Gaspard Royant, le (...)
Mercredi 2 avril 2014 On connaissait l'affiche de Woodstower 2014, on connait désormais une partie de sa programmation : pour l'instant à dominante hip hop, elle verra (...)
Jeudi 6 mars 2014 Cette année, Woodstower fait peau neuve : après cinq ans de bons et loyaux services graphiques, Alexandre Lagneau cède la place à Julien Saniel, auteur de (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X