Nouvelle librairie à Lyon : L'Astragale s'installe aux Brotteaux

Librairie | La pimpante et toute nouvelle librairie L’Astragale a ouvert ses portes le 1er juillet dernier : vous y dénicherez vos lectures de la rentrée. On a déjà notre petite idée.

Lisa Dumoulin | Mardi 16 août 2016

Photo : © Anne Bouillot


Leïla Bekhti et Reda Kateb sur une moto, la nuit, en noir et blanc... Cela vous rappelle quelque chose ? C'est la scène phare du film L'Astragale, réalisé par Brigitte Sy, sorti discrètement en 2015. Une adaptation du roman autobiographique d'Albertine Sarrazin.

« Albertine, c'est un peu l'ancêtre de Virginie Despentes », dixit Marianne et Mélanie, les deux patronnes de la toute nouvelle librairie L'Astragale. « Elle vit de petits larcins et de prostitution dans le Paris des années 50. Se retrouve incarcérée, et décide de s'enfuir dans la nuit. Dans sa course, elle se casse l'astragale, un os du pied. Elle rampe alors jusqu'à la route et s'en remet au destin : soit on la sauve, soit on l'écrase. Un homme la secoure et il devient l'amour de sa vie. Mais comme c'est un voyou lui aussi, ils passent leur vie à s'attendre... » Féministe et romantique.

Surtout, L'Astragale, c'est une bande dessinée d'Anne-Caroline Pandolfo et Terkel Risbjerg parue en 2013 aux éditions Sarbacane. C'est à travers celle-ci que nos deux libraires sont tombées amoureuses d'Albertine. À trouver sur leurs rayons, bien sûr, parmi l'éclectique sélection : « Nous sommes pour la transversalité, on préfère éviter la spécialisation qui cloisonne trop souvent inutilement. Sur un sujet donné, on peut trouver une BD, un roman, un essai… c'est cela qui nous intéresse, et bien souvent ce qui intéresse le lecteur. »

Leurs points forts :

La jeunesse, la bande dessinée, la littérature. Et la photographie : c'est un domaine qui nous passionne toutes les deux et nous avons remarqué qu'il n'est pas beaucoup représenté à Lyon. On s'intéresse aussi au graphisme, aux sciences humaines, à l'art contemporain.

Derrière ce projet ambitieux, il y a Mélanie Dumont et Marianne Bétinas. Un coup de foudre amical qui date de leurs études de librairie à Aix-en-Provence. Où elles projettent, déjà, de travailler ensemble. Avant ces retrouvailles, c'est chacune sa route, chacune son chemin : Mélanie la lyonnaise s'exile à Montreuil (à la librairie La Folie d'Encre) et à Paris (Les Arpenteurs). Marianne vogue de la librairie d'Actes Sud à Arles, à Page 189 à Paris puis à la librairie Passages à Lyon.

L'envie de concrétiser le projet se fait ressentir, l'expérience est devenue solide. Cap sur Lyon. Avec le 7e arrondissement en vue, où certains quartiers « manquent » de librairie. Finalement, ce sont les Brotteaux qui l'emportent : « C'est un quartier dynamique, en train d'évoluer, il y a plein de jeunes nouveaux commerçants de bouche, des artisans, des magasins bio… Contrairement aux apparences, l'âge moyen est de 41 ans dans le 6e arrondissement ! »

Le local est trouvé, rue de Sèze ; celui d'un architecte d'intérieur, dont elles ont gardé la grande fresque dessinée au mur. Peinture bleu vif, étagères en bois sur-mesure, luminaires design et sol aux motifs anciens s'accordent à merveille pour former un lieu lumineux et accueillant.

Mais au fait, pourquoi avoir appelé la libraire L'Astragale ? « C'est un os tout petit, mais il nous permet de tenir debout… c'est pour nous une jolie métaphore de la librairie. »

L'Astragale
108 rue de Sèze, Lyon 6e
04 72 37 84 32
Du mardi au samedi de 10h à 19h30, le dimanche de 10h à 13h

Vernissage de l'exposition de Guillaume Chauchat vendredi 2 sept. à 18h


Guillaume Chauchat

Pinceaux, illustration
L'Astragale 108 rue de Sèze Lyon 6e
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter