Panorama de rentrée : quoi de neuf cette saison ?


MC2

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Saison 2016 / 2017 / De nouvelles têtes, des changements, un drôle de projet...

Des changements côté salles...

De la danse en rassemblement à la MC2

à lire aussi : Kandinsky au Musée de Grenoble fin octobre

Depuis le début d’année, le Centre chorégraphique national de Grenoble est dirigé par Yoann Bourgeois et Rachid Ouramdane (photo), qui ont ainsi pris la suite de l’emblématique Jean-Claude Gallotta. Un CCNG deuxième génération qui proposera cette saison deux événements atypiques à la MC2, un fin décembre et un autre fin mai : Le Grand Rassemblement. Des temps forts autour de la danse (mais pas que) qui sont en train d’être dessinés, et qui donnent très envie au vu des infos que l’on a pu glaner ici et là – pas mal d’invités, des spectacles phares…

Deux nouvelles têtes

à lire aussi : Jacques Perez : « On a toujours été un peu marginal »

Deux équipements culturels de l’agglo ont récemment changé de direction. À la Faïencerie de La Tronche, Céline Sabatier, venue du Coléo de Pontcharra, a remplacé Élisabeth Mathieu partie à la retraite. Au Pacifique, centre de développement chorégraphique de Grenoble, la nouvelle venue Marie Roche a pris la suite de la fondatrice des lieux Christiane Blaise, qui a décidé volontairement de passer la main. On ira à leur rencontre les prochaines semaines.

Rab de jazz

La Soupe aux choux, mythique club de jazz grenoblois situé près de l’Esplanade, ne fermera pas tout de suite, ce qu’on avait pu craindre lorsque le fondateur des lieux Jacques Perez évoquait son possible départ à la retraite. La retraite, ce sera donc visiblement pour plus tard, comme annoncé sur le Facebook du lieu. Par contre, le club réduit la voilure et sera ouvert seulement deux soirs par semaine (vendredi et samedi). Jusqu’à quand ? On vous tient au courant.

à lire aussi : Théâtre municipal de Grenoble : trois théâtres en un donc

Plus de Ciel

C’était le micmac de la saison précédente : l’avenir du Ciel, salle municipale de musique actuelle pourtant promise à un bel avenir – une histoire de label smac (scène de musiques actuelles) porté avec la Belle électrique était envisagée. Sauf que la mairie a changé d’avis (une histoire de budget et d’autres tutelles qui ne suivraient pas), les salariés (dont le directeur Laurent Simon) se sont donc retrouvés sur le carreau. Et du coup ? On suivra ça dans un prochain numéro, car certains ont visiblement des choses à dire.

Plus de Tricycle

Gérés depuis 2011 par le collectif Tricycle, les théâtres grenoblois 145 et de Poche, situés cours Berriat, ont été repris en gestion directe par la Ville de Grenoble, qui a chargé l’équipe du Théâtre municipal de les piloter. La saison 1 de cette nouvelle configuration commence donc cet automne : à voir ce que cela donnera.

… et côté festivals

Musique : un arrêt, une pause

On l’a appris cet été : il n’y aura pas de nouvelle édition de Rocktambule cet automne, le Pôle musical d’innovation (PMI) qui le portait s’étant retrouvé en liquidation judiciaire faute de soutiens suffisants. Quant au Bassodrome, festival dédié à la bass music qui se tient habituellement fin septembre, il est mis en suspens du fait de « la conjoncture actuelle », mais devrait revenir la saison prochaine.

Jeune public : Pont-de-Claix joue aux marionnettes

Fin octobre, pendant les vacances de Toussaint, la Ville de Pont-de-Claix lancera à l’Amphithéâtre la première édition de son Festival de marionnettes. Au programme, des compagnies du coin comme La Pendue (la reprise de son excellent Poli Dégaine), le Savon noir ou encore celle de Gérard Billon-Tyrard du Théâtre Coccinelle, partie il y a quelques années à Pont-de-Claix.

Humour : cinq salles ensemble

Fin janvier, un festival d’humour verra le jour en Isère, sur cinq jours : Aux rires etc. Direction la Basse cour (Grenoble), le Déclic (Claix), le Théâtre en rond (Sassenage), l’Heure bleue (Saint-Martin-d’Hères) et l’Espace Paul Jargot (Crolles) avec donc cinq spectacles (dont un de la tête d’affiche Guillaume Meurice) et des plateaux découvertes. Plus d’infos en temps voulu.

Mais aussi

Théâtre pour tous

Théâtr’Ensemble, « collectif de comédiens non professionnel » basé à Grenoble, se lance dans un grand projet pour le cent-cinquantième anniversaire de la naissance de Paul Claudel célébré en 2018. Sur deux saisons, une centaine de comédiens seront convoqués, accompagnés par des metteurs en scène confirmés ; tout le monde étant réuni sous le nom de code Le Soulier. Si vous êtes intéressé, rendez-vous le samedi 15 octobre à 13h à la salle Juliet Berto. Plus d’infos dans un prochain numéro.

L’impro bouge

La Ligue Impro38, qui pour info aura 25 ans en 2017, change de ville et de jour pour ses imPROlocos : fini l’Improscenium de Fontaine (des projets sont en cours sur le site depuis plusieurs années), dorénavant ces spectacles improvisés auront lieu à Grenoble, salle Juliet Berto, plusieurs samedis par mois (et non toutes les semaines comme précédemment à Fontaine, vu que la salle grenobloise est plus grande). D’accord.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Vendredi 3 juin 2022 « Bonjour. Malheureusement nous ne disposons pas de captation. » C’est dommage. Car à défaut d’avoir pu le découvrir en présentiel, on aurait beaucoup aimé, (...)
Lundi 9 mai 2022 Trois ans après sa dernière “édition normale“, le Festival du cinéma italien de Voiron est enfin de retour au printemps en salle. Avec un programme dense, des invités et… sa désormais célèbre pizza géante. A tavola !
Lundi 9 mai 2022 Quand un couple de danseurs (Kaori Ito et Théo Touvet) se met à nu devant le public afin d’évoquer son amour, ça donne une proposition déroutante et captivante baptisée "Embrase-moi". À découvrir à l’Hexagone de Meylan.
Vendredi 22 avril 2022 Récemment enrichi de trois nouvelles sorties, le label grenoblois Stochastic Releases accueille depuis quinze ans divers projets musicaux pointus aux esthétiques musicales radicalement différentes, que seule réunit la sensibilité artistique de son...
Lundi 9 mai 2022 Déjà en terrain conquis lorsqu’on entend pâtes fraîches fabriquées sur place, alors imaginez quand ce savoir-faire est offert en continu à la vue d’une clientèle (...)
Vendredi 22 avril 2022 Envie de faire la fête et danser ? On a pour vous deux recommandations le 29 avril, et une le 7 mai. C'est parti !  
Vendredi 22 avril 2022 Installées sur le glacis du fort de la Bastille, face à Belledonne, quatre petites cabanes conçues par des étudiants en architecture doivent permettre au public néophyte d’expérimenter le bivouac en montagne. Du 2 mai au 2 octobre, des gardiens se...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter