Tauceti, une jeune étoile aux platines

Événement / Déjà programmée deux fois à la Belle Électrique, la DJ y revient pour une "capsule" : une page lui est désormais dédiée sur le site Internet de la salle de concerts, qui permet de la (re)découvrir et de l’entendre dès ce vendredi 16 avril, à partir de 18h. Interview.

On te retrouve vendredi dans la Capsule de la Belle Électrique. Peux-tu d'abord nous dire d’où vient ton nom de scène ?
Tauceti : D’une blague avec mon ex-colloc. J’ai commencé au Chalet, un petit bar grenoblois, et le gérant m’a dit qu’il fallait me présenter. C’est là que mon ami a proposé Tauceti, le nom de la seule étoile jaune visible dans la galaxie. J’ai trouvé ça mignon et c’est resté.

Tu fais de la musique depuis longtemps ?
Oui, j’ai toujours été dedans, y compris au lycée, avec des horaires aménagés. J'ai notamment fait de la batterie. Mes parents m’ont encouragée. J’ai d’abord eu une éducation classique, avant d'arriver à Grenoble pour mes études supérieures. Ici, c’est le berceau de la musique électronique ! J’ai rencontré des gens qui m’ont appris à mixer. C’est vraiment ce que je voulais faire !

Tu faisais des études de philo avant, c’est ça ?
Tout est arrivé en même temps. En fait, la musique a commencé à me "prendre" quand j’étais en première année d’études. Je suis resté sérieuse. Je savais gérer mon temps. J’ai terminé ma licence l’année dernière et je suis en année sabbatique. J’arrive même à trouver un lien entre la philo et la musique, pour prendre du recul sur mon travail. Cela m’a beaucoup aidée ! Si j’en suis là aujourd’hui, je pense que c’est aussi parce que j’ai fait de la philo.

Tu es déjà venue à la Belle Électrique, à l’Ampérage… le public doit te manquer !
Oui, beaucoup ! Après, je ne suis pas forcément très démonstrative derrière mes platines. Je suis dans ma bulle, sans forcément une interaction directe avec le public, mais une osmose se crée : on n’est pas obligé de voir pour ressentir ! Ce qui me manque, c’est juste d’entendre des voix qui crient ou des verres qui tombent. Pour le reste, en fait, je stresse aussi…

Il y a une place pour l’impro, dans ton travail ?
Oui. Au début, j’apprenais mes sets par cœur. Maintenant, je prends des tracks que j’aime et j’essaye de créer un fil rouge en sachant où je veux amener le public. Je trouve mieux de ne pas tout préparer : ça donne un certain peps !

Que peux-tu nous dire de ton set pour la Capsule ?
J’ai fait les choses un peu différemment, cette fois. Sans public, j’ai pu me permettre de jouer certaines choses que je ne joue pas forcément habituellement. Ce que j’ai fait, ça me ressemble peut-être un peu plus : j’avais envie de donner une autre vision de ma personne. Cela reste techno et dansant, parce que je veux rester là-dessus, mais avec pas mal de tracks pour faire découvrir autre chose. Je me suis dit aussi que les gens regarderaient ça dans leur canapé, sans danser autour. C’est une ambiance différente…

Tu es toujours à la recherche de nouveaux morceaux ?
Oui, mais c’est compliqué aujourd’hui. Tous les artistes sont à l’arrêt et beaucoup de choses sortent : c’est très bien, mais il y a une perte de motivation des personnes qui diggent. Sans soirée, on recherche pour des podcasts, dans un but précis. L’envie de chercher pour "rien" n’existe plus. C’est un autre travail. L'aspect positif de tout cela, c'est qu'on peut prendre de l’expérience en production. J’ai pas mal de potes qui n’avaient jamais pu produire, faute de temps, et qui le font aujourd’hui. Même moi, j’ai pris une expérience que je n’aurais jamais pu obtenir dans la vie disons "normale"…

Que peut-on te souhaiter ? Que tout reprenne de plus belle ?
Oui, mais je n’ai pas envie que ce soit masqué. Pour moi, la fête, c’est la sueur, c'est faire des câlins aux gens qu’on ne connaît pas ! Si on reprend des soirées assises où tout le monde est masqué, je trouve ça nul. Roselyne Bachelot parle de concerts assis : elle n’est jamais allée dans un festival ! Ou alors seulement dans un certain type ! J’aimerais que les choses reprennent comme avant.

Et devenir musicienne professionnelle sur la durée ?
Oui, mais je ne me le mets pas en tête. C’est un monde où tout peut se casser la gueule très rapidement, où il y a énormément de concurrence et où ça bouge de plus en plus, et très vite ! C'est quelque chose d’éphémère : on peut être en ascension fulgurante pendant 3-4 ans et voir ensuite émerger quelqu’un d’autre. Moi, je ferai toujours ça par plaisir : je serais contente si ça marche, mais j'ai d’autres bagages derrière pour pouvoir rebondir, sinon.

Certaines femmes DJ veulent encourager d’autres à le devenir. C’est un combat pour toi aussi ?
Oui. Ce n’est pas facile d’être une femme DJ, ni d’ailleurs une femme dans le domaine de l’art en général. Aujourd’hui, l’accès à la pratique est de plus en plus difficile. C’est souvent parce qu’elles n’osent pas, en fait ! Il y a deux-trois têtes d’affiche féminines dans la musique électronique, mais surtout énormément de mecs. Des promoteurs disent qu’ils ne bookent que des DJ hommes, faute de trouver des femmes. C’est un peu misogyne, mais un peu vrai, aussi. « Elle a cette place parce qu'elle est bonne, elle est passée sous le bureau » : ce sont des trucs que l’on entend tous les jours ! Pourquoi la femme est-elle forcément sexualisée ? Celles qui voulaient se lancer n’en ont plus envie, quand elles voient ça ! C'est pour ça qu'on organise des ateliers avec des femmes seulement, pour qu’elles acquièrent de la confiance avant de voler de leurs propres ailes.

Tauceti. La Belle Electrique – La Capsule 3
Rencontre et set en ligne à partir de vendredi 16 avril, à 18h.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 12 avril 2022 Les personnes sont les mêmes, mais les statuts changent. Au lieu d’être exploitée en délégation de service public par l’association MixLab, la Belle Électrique sera gérée par une SCIC (Société coopérative d’intérêt collectif), Musiques Actuelles...
Lundi 14 mars 2022 [MàJ 18/03 : l'événement est reporté à une date non encore précisée] Plateau inhabituel à l’Ampérage, dimanche 20 mars. Jocelyne, Maryse, Odile, Anne, Zohra, Pascale et Michèle forment les "mamies guitares", le temps d’un unique concert.
Mercredi 9 mars 2022 Événement à la Belle avec la venue du commandant en chef de feu Sonic Youth, qui depuis la séparation du groupe phare de l'indie rock américain multiplie les saillies solo comme pour mieux combler et dérouter ses fans éplorés.
Mardi 1 mars 2022 Après quelques années de sommeil, le festival Les Femmes s’en mêlent revient à Grenoble dans une version augmentée, du 9 au 18 mars. Aux manettes, Le Ciel, La Source, La Belle Electrique, La Bobine et Retour de Scène. Rien que ça ! Quant à la...
Lundi 7 février 2022 La mairie de Grenoble rebat les cartes de la Belle Electrique et la Clé de Sol, deux équipements qu’elle compte mettre à disposition d’un gestionnaire non plus via une délégation de service public, mais via une convention d’occupation du domaine...
Mardi 4 janvier 2022 Les salles de concert commencent 2022 avec un nouveau coup d’assommoir, douloureux même si elles l’avaient vu venir. Spectateurs assis, interdits de consommation au bar et jauge limitée : les structures sont en première ligne des mesures de...
Lundi 29 novembre 2021 Après le signalement à la justice effectué par Grenoble Ecole de Management sur la circulation de GHB dans les soirées étudiantes, fin octobre, le mouvement Balance ton Bar est une déferlante. Secoués, les acteurs grenoblois du secteur tentent de...
Lundi 29 novembre 2021 A peine 30 ans et déjà empreints de nostalgie du passé ; on ne peut malheureusement pas nier qu’on les comprend... (...)
Mardi 16 novembre 2021 [REPORT : le concert prévu le 19/11 est décalé au 16/12] Grand artiste originaire d'un petit pays, Gaël Faye sera à La Belle Electrique le 19 novembre pour jouer en live Lundi méchant, son dernier album studio. Lui sera « digne et debout »...
Mardi 19 octobre 2021 Les affaires reprenant, Benjamin Biolay peut enfin venir défendre sur scène son "Grand Prix" publié l'an dernier, album victorieux en forme d'hommage aux fous du volant. En même temps que disque bilan aux contours rock.
Mercredi 6 octobre 2021 08.10.21 > Drak-Art Unleashed #4 Pour le quatrième volet de ses soirées techno « underground, inclusives et LGBTQI+ friendly » Unleashed, (...)
Mardi 29 juin 2021 Après deux premières éditions en forme de parenthèses enchantées en juillet et septembre dernier, la Guinguette de la Belle Électrique fait son grand retour du (...)
Mercredi 27 janvier 2021 Les deux entités le confirment : en fin d’année dernière et ce mois-ci, de nouvelles réunions de travail ont eu lieu entre la Ville de Grenoble et l’association MixLab pour dessiner l’avenir de la Belle Électrique.
Mardi 15 décembre 2020 Pas de surprise au conseil municipal de Grenoble : malgré une opposition unanime pour la dénoncer, la délibération qui déclare infructueuse la procédure de renouvellement de la concession de service public de la Belle Électrique a été votée mardi 14...
Vendredi 11 décembre 2020 Vendredi 11 décembre, l’association gestionnaire de la salle a pu obtenir des éclaircissements de la Ville de Grenoble quant à l’avenir de son activité à court terme. C’est un peu apaisée qu’elle va suivre la réunion du conseil municipal lundi 14,...
Jeudi 10 décembre 2020 Un rendez-vous crucial doit avoir lieu vendredi pour l’association MixLab : l’actuel gestionnaire de la Belle Électrique attend des explications sur l’intention de la Ville de confier les commandes de l’établissement à une Société...
Mardi 8 septembre 2020 Enquête / C’est la question qui taraude presque tout le monde : les concerts debout en intérieur, toujours interdits à l’heure de notre bouclage, vont-ils bientôt pouvoir reprendre ? Et quelles stratégies les salles les accueillant...
Mardi 8 septembre 2020 Concerts / Après une première édition en juillet dernier qui avait rencontré un joli succès, la Guinguette de la Belle Électrique fait son retour du 10 au 20 septembre sur l’esplanade Andry Farcy sous une forme un peu plus ambitieuse. Revue de...
Vendredi 11 octobre 2019 Alors qu’ils sortent d’une grosse tournée anniversaire pour les 20 ans de leur cultissime L’École du micro d’argent, les Marseillais du groupe IAM sont (...)
Mardi 3 septembre 2019 On fait un point sur la huitième édition du festival organisé par la Belle électrique du jeudi 5 au samedi 7 septembre.
Mardi 4 juin 2019 Organisée samedi 8 juin à la Belle électrique pour la clôture du Grenoble Pride Festival, la soirée "Voguing Club !" sera l’occasion de découvrir l’univers unique du voguing (avec les artistes de la Kiki house of Campbell et leur DJ attitré Lazy...
Mardi 5 mars 2019 Alors qu'un nouveau "décret son" impose depuis octobre dernier aux diffuseurs de musique (salles de concert, clubs et festivals) des mesures toujours plus drastiques en matière de régulation du niveau sonore, beaucoup s'inquiètent de ses...
Mardi 3 octobre 2017 Étudiant nouvellement arrivé à Grenoble ou vieux de la vieille en manque d’inspiration, vous voilà en quête d’un spot où finir la soirée ? Quand, entre 1h et 2h du matin, les rideaux des bars commencent à fermer, d’autres lieux (salles de...
Mardi 12 septembre 2017 Samedi 16 et dimanche 17 septembre, ce sont les traditionnelles Journées européennes du patrimoine. Et comme chaque année, il y aura de quoi faire, dans toutes les directions. Notamment artistiques, comme on le démontre dans cette sélection...
Mardi 7 février 2017 La crise que connaît depuis des années le monde culturel laisse de la place à de nouvelles initiatives. Start-ups ou financements mixtes naissent à Grenoble pour pallier le manque de soutien des collectivités publiques. Retour sur plusieurs exemples...
Mardi 29 novembre 2016 Explorer l’abandon, le saisir dans la lumière dorée et disparaître, telle est la démarche artistique de Gweno. Cherchant des friches désaffectées, le photographe saisit la beauté des lieux en déliquescence, entre émerveillement et amertume face à ce...
Lundi 19 septembre 2016 Ce jeudi, la Belle électrique accueille la première édition du Metallian Fest, consacré donc à la musique metal. On a passé un coup de fil aux organisateurs, qui nous ont parlé programmation mais aussi succès entre la salle grenobloise et cette...
Jeudi 10 mars 2016 Oui, le groupe culte des années 1990, auteur d’innombrables tubes (Stupid Girl, Queer, I Think I'm Paranoid…), est de retour avec un nouvel album prévu (...)
Mardi 8 mars 2016 Au printemps dernier, le Ciel, petite salle de concert située près de la place de Verdun, voyait son avenir menacé par une baisse soudaine de subventions de la part de l’État. Où en est-on aujourd'hui alors que le site web du lieu n’annonce plus...
Mardi 22 décembre 2015 2015 aura été marquée par l'ouverture d'une nouvelle salle à Grenoble et la confirmation du talent d'une artiste que l'on suit depuis longtemps au Petit Bulletin.
Mercredi 9 septembre 2015 La réunion prévue mardi 8 septembre entre les différents directeurs des lieux, la mairie de Grenoble et la préfecture de l'Isère n’a rien donné. Une nouvelle est prévue mercredi 16 septembre. D’ici là, plus de fermeture à six heures du matin.
Jeudi 3 septembre 2015 Après l’annulation d’une soirée prévue ce vendredi au Drak-Art faute d’autorisation préfectorale permettant de terminer à six heures du matin, les acteurs culturels du monde de la nuit craignent un retour en arrière – en gros, tout le monde dégage à...
Mardi 23 juin 2015 Le volet club de la nouvelle salle grenobloise de presque 1000 places, inaugurée il y a tout juste six mois, connaît un beau succès. On fait le point avec le responsable de la programmation. Charline Corubolo
Mardi 6 janvier 2015 Que retenir de ces trois premiers mois de programmation de la Belle électrique ? Niveau fréquence déjà, la salle ne va pas chômer : 26 dates en à peine trois (...)
Mardi 6 janvier 2015 Huit, pas moins ! C’est le nombre de groupes différents qu’a convoqué l’équipe de la Belle électrique pour sa soirée d’inauguration. Sur la terrasse en extérieur, (...)
Mardi 6 janvier 2015 Enfin ! Après plus de vingt ans d’attente, la Belle électrique, salle dédiée aux musiques amplifiées, va ouvrir ses portes à Grenoble, quartier Bouchayer-Viallet. On l’a visitée, on a rencontré l’équipe aux commandes, on a analysé sa prog ; tout ça...
Mardi 23 décembre 2014 L’award de la langue qu’on aime bien entendre : le français Juillet 2014 : le groupe Frànçois & the Atlas Mountains livre le meilleur concert de la (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter