PB d'or 2015 : expo

ARTS | En 2015, on est tombés amoureux d'un musée et d'un artiste.

Charline Corubolo | Mardi 22 décembre 2015

Photo : Dan Berilloux


Le PB d'or de l'artiste grenoblois qui dominera bientôt la peinture contemporaine : Johann Rivat

La première incursion de Johann Rivat dans nos colonnes remonte à novembre 2011. Depuis, le peintre grenoblois ne cesse d'envahir les murs de la région avec ses toiles de révoltes urbaines aux couleurs hallucinantes : la galerie Showcase en mai 2014, l'exposition Confidences d'outre-tombe pour le versant contemporain avec son crâne « d'anniversaire » (qui a fait la une du PB), une participation à l'exposition collective Who's afraid of picture(s) en mars 2015 à l'École supérieure d'art et design Grenoble, une autre actuellement au Vog pour les 10 ans du lieu…

Grâce à sa peinture puissante, dans la forme comme dans le message, l'artiste a fini par se faire repérer hors de nos limites iséroises : la galerie Metropolis le représente à Paris ; et cette année, il faisait partie de la sélection "Rendez-vous, jeune création internationale" de l'Institut d'art contemporain de Villeurbanne dans le cadre de la Biennale d'art contemporain de Lyon. À n'en pas douter, Johann Rivat ne va pas en rester là : ce n'est que justice car la peinture a rarement eu autant d'impact qu'à travers sa touche.


Le PB d'or du musée qui arrive à rendre le patrimoine excitant : le Musée dauphinois

Le patrimoine, c'est un peu comme cet antibiotique que l'on prend lorsque l'on a un virus : on sait qu'il est bénéfique pour notre santé, mais on n'a pas toujours envie de s'y frotter. Sauf si ledit médicament est rendu attrayant avec un petit goût de fraise. Le Musée dauphinois ne met pas de fraises dans ses expositions patrimoniales sur la région mais une touche d'amusement qui rend chacune de ses propositions passionnantes et accessibles à tous.

On en a notamment eu la preuve cette année avec l'exposition Confidences d'outre-tombe, squelettes en question qui se termine ce lundi 4 janvier : une plongée archéologiquement joyeuse dans la mort grâce à une scénographie qui allie savoir et jeu dans un souci de modernité – notamment grâce des installations numériques. Oui, au PB, on aime beaucoup le Musée dauphinois (et son cadre, à flanc de Bastille).


Confidences d'outre-tombe. Les archéologues interrogent les squelettes


Musée dauphinois 30 rue Maurice Gignoux Grenoble
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


Regard dévoilé

Exposition collective pour les 10 ans du Vog avec Romain Bernini, Alessandro Nassiri, Anne Abou, Folly Afahounko, Gilles Balmet...
Le VOG 10 avenue Aristide Briand Fontaine
ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter