Les dix rendez-vous qui vont vous faire valser

A love supreme

Maison de la Danse

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Danse / Festivals installés comme Sens Dessus Dessous ou le Moi de la Danse, chorégraphes stars tels Christian Rizzo ou Merce Cunningham, découvertes potentielles : voici les dix dates que les amateurs de danse se doivent de cocher de suite sur leur agenda.

Spirituelle

La grande chorégraphe belge Anne Teresa De Keersmaeker tisse toujours des liens singulièrement étroits entre la musique et ses chorégraphies : qu'il s'agisse de musique classique (Beethoven, Mahler...) ou plus contemporaine (Joan Baez, Steve Reich...). Créée en 2005 avec Salva Sanchis, sa pièce A Love Supreme explore l'album éponyme de John Coltrane, album mythique du Free Jazz. Chaque danseur est associé à un instrument du quatuor de Coltrane, et l'écriture précise de De Keersmaeker s'octroie ici une part de liberté et d'improvisation (à l'instar du jazz). Douze ans après, en 2017, la pièce est recréée avec quatre nouveaux interprètes et leurs nouvelles sensibilités.

A Love Supreme
À la Maison de la Danse du 1er au 3 octobre


Technique

Les pièces de Merce Cunningham sont d'une difficulté technique rare, et le Ballet de l'Opéra en compte déjà plusieurs à son répertoire. Cet automne, le Ballet présentera deux pièces du maître new-yorkais, créées à vingt ans d'intervalle : Exchange (1978) et Scenario (1997), toutes deux pour quinze interprètes. Deux opus où Cunningham, comme à l'accoutumée, joue à la fois sur les virtualités libératoires du hasard et l'extrême précision des mouvements.

Exchange + Scenario
À l'Opéra du 1er au 3 novembre


Improbable

Voilà une création (pour deux danseurs et deux musiciens) qui porte bien son nom : Magma est en effet l'agglomérat de trois artistes si différents qu'on n'aurait jamais imaginé les voir travailler ensemble. Soit : la danseuse étoile Marie-Agnès Gillot (dont le répertoire va du classique à Pina Bausch), le chorégraphe de flamenco Andrés Marin, et la figure de la non-danse et de scénographies très plastiques Christian Rizzo. Si ces trois-là se sont rencontrés c'est sans doute parce que chacun est en perpétuelle métamorphose et déplacement : Gillot avec son répertoire inclassable, Marin en s'intéressant au hip-hop, Rizzo en s'intéressant au rock et au mouvement pur.

Magma
À la Maison de la Danse les 19 et 20 décembre


Dancehall

Nouvelle édition du passionnant festival des Subsistances Le Moi de la Danse qui, à travers des soli ou des pièces plus amples, interroge la notion d'identité dans toutes ses dimensions (physique, psychologique, sociale...). Cette année, pas de star invitée, mais plusieurs jeunes chorégraphes aux créations singulières : par exemple, le solo de Youness Aboulakoul (danseur pour Christian Rizzo, Olivier Dubois...) autour de la violence, Today is a beautiful day ; et le travail de la compagnie Dikie autour de l'oppression et du soulèvement, en collaboration avec des sujets en situation de handicap, No Pasaran !. Youness Aboulakoul dansera aussi avec son frère Yassine dans une pièce du chorégraphe lyonnais Alexandre Roccoli Hadra et le festival se terminera avec une soirée festive (un dancehall jamaïcain) conçue par la chorégraphe Cecilia Bengolea en compagnie du DJ Master Will.

Le Moi de la Danse
Aux Subsistances ​du 23 janvier au 9 février 2020


Acrobate

Pur déploiement poétique et virtuose des possibilités de l'acrobatie aérienne, incroyable émanation d'une énergie collective, la pièce Il n'est pas encore minuit de la compagnie circassienne XY nous avait bluffé lors de la Biennale de la Danse 2014. Nous serons très heureux de retrouver les dix-neuf acrobates à Lyon en février prochain avec une création. Et ce, d'autant plus, que cette création a été accompagnée par le chorégraphe Rachid Ouramdane (co-directeur du CCN de Grenoble). En topologie, une bande de Möbius est un ruban qui ne possède... qu'une seule face ! Cela promet bien des configurations incroyables de la part des acrobates.

Möbius
À la Maison de la Danse du 4 au 8 février 2020


Bashung

À la fin de sa vie, Alain Bashung travaillait avec le chorégraphe Jean-Claude Gallotta sur une adaptation de L'Homme à tête de chou, l'album concept de Serge Gainsbourg. Bashung aura seulement eu le temps d'enregistrer un premier jet de sa réinterprétation du disque, singulière et émouvante. En 2009, Gallotta crée un véritable ballet endiablé sur cette bande enregistrée, déployant un univers sexe & rock'n'roll avec douze formidables danseurs. Sans s'attarder sur les subtilités des paroles, il joue la carte du mouvement et de l'énergie. Dix ans après, Gallotta reprend cette pièce qu'il transmet à douze autres danseurs.

L'Homme à tête de chou
À la Maison de la Danse
du 11 au 14 février 2020


Shiva

Avouons-le, la danse indienne n'est pas vraiment notre tasse de thé. Mais le solo de Shantala Shivalingappa, conçu comme un portrait par Aurélien Bory, dépasse toute codification traditionnelle. La danseuse (qui a travaillé aussi avec Bartabas et Pina Bausch) y incarne le dieu de la danse et de la mort Shiva avec une précision et une poétique gestuelles exceptionnelles. Et les lumières, les dessins tracés au sol, le mur sonore amovible, font de ce solo une pièce atmosphérique parfois inquiétante, toujours envoûtante.

aSH
À la Maison de la Danse les 19 et 20 février 2020


Atypique

C'est déjà la huitième édition du passionnant festival Sens Dessous Dessus à la Maison de la Danse. Conçu par Dominique Hervieu, cet événement invite notamment des chorégraphes émergents et/ou propose des pièces atypiques. On pourra y découvrir la compagnie espagnole La Veronal qui navigue entre danse, théâtre, cinéma et arts plastiques ; Rianto, un jeune artiste javanais ; la dernière création ambitieuse du collectif (La) Horde ; le travail entre écriture et danse de Pierre Pontvianne avec David Mambouch...

Sens Dessus Dessous
À la Maison de la Danse et dans d'autres salles ​à partir du 9 mars


Fugueuse

La Grande Fugue de Beethoven constitue le final d'un de ses derniers opus, le quatuor n°13 composé entre 1824 et 1825. Elle est considérée comme une œuvre clef de Beethoven, par sa puissance expressive et son écriture innovante. Trois chorégraphes s'en sont emparé, chacune l'intégrant à la particularité de son univers : Maguy Marin à travers le tragique de figures féminines, Anne Teresa de Keersmaeker en étudiant minutieusement les potentialités chorégraphiques de sa partition, Lucinda Childs dans l'épure et le minimalisme qui lui sont habituels. Ces trois pièces ont été transmises au Ballet de l'Opéra de Lyon qui les présentera ensemble en avril.

Trois grandes fugues
À l'Opéra du 8 au 14 avril


Jouvence

Trois chorégraphes viendront secouer un peu les habitudes du Ballet de l'Opéra de Lyon en transmettant ou créant une pièce. Le plus connu, Yuval Pick (lui-même ancien danseur du Ballet) créera une pièce dans la mouvance sans doute de son univers viscéral, puissant et exploratoire des liens complexes entre individu et collectif. Le Stéphanois Pierre Pontvianne transmettra Beasts, nouveau frottement entre la danse et les mots, sur une musique qu'il devrait composer lui-même. Et l'on pourra encore découvrir une création d'un parfait inconnu, le chorégraphe Lukas Timulak, féru de cinéma, d'arts performatifs et visuels.

À noter : Pierre Pontvianne présentera aussi une pièce récente, Mass, à la Maison de la Danse le 14 mars dans le cadre du festival Sens dessus dessous.

Au Toboggan à Décines du 28 au 30 avril

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 4 janvier 2022 L’année 2022 sera l’occasion de réviser ses classiques de la danse contemporaine : Maguy Marin, Jiří Kylián, Ohad Naharin, Pina Bausch… Et entre deux révisions, de découvrir aussi nombre de jeunes talents internationaux.
Jeudi 16 décembre 2021 Créée en 1981, représentée plus de 800 fois à travers le monde, la pièce May B de la chorégraphe Maguy Marin est un monument de la danse contemporaine, et même (...)
Mardi 4 février 2020 Dix ans après sa création, Gallotta reprend à Lyon sa pièce rock et érotique, adaptation de l'album de Gainsbourg chanté par Bashung, L'Homme à tête de chou.
Mardi 7 janvier 2020 La deuxième partie de la saison danse s'annonce tout à la fois sous le signe de la découverte et des reprises. Et aussi du retour à Lyon de grands chorégraphes comme Sidi Larbi Cherkaoui, Akram Kahn, Eun-Me Ahn...
Mardi 15 octobre 2019 En l'espace de quinze jours, le Ballet nous emmène du hip-hop vitaminé des Pockemon Crew à la classe moderniste du grand Merce Cunningham. Vertiges de la danse !
Mardi 1 octobre 2019 Anne Teresa de Keersmaeker et Salva Sanchis reprennent, avec une nouvelle distribution d’interprètes, l’une des pièces importantes de la chorégraphe belge, (...)
Mardi 20 novembre 2018 Plutôt que rouler sur la bonne voie, aller dans le décor ! Si la métaphore peut avoir un aspect automobile risqué, elle est chez Vincent Weber (qui (...)
Mardi 6 novembre 2018 Il y a quelque chose de fascinant chez Merce Cunningham (1919-2009) et qui découle d'un apparent paradoxe. Chantre du hasard et de la liberté, le (...)
Mardi 16 octobre 2018 Une danseuse de Ballet (de l'Opéra de Lyon) qui passe le balai (à l'Opéra), et c'est toute une métaphore ironique que met en scène la chorégraphe Maguy Marin dans (...)
Lundi 10 septembre 2018 Festival international reconnu, la Biennale de la Danse s’inscrit aussi dans un dispositif lyonnais voué à la danse contemporaine en pleine ébullition. Retour sur ce contexte stimulant, et sur les grands axes de l’édition 2018.
Lundi 10 septembre 2018 Pas de gueule de bois à craindre après la Biennale de la Danse en septembre : la saison se poursuivra sur un rythme trépidant.
Mardi 20 février 2018 Immense danseuse et chorégraphe multi-primée, cette enfant d’exilés du franquisme n'a de cesse de mettre son art au service de la résistance à la violence du monde. Via sa dernière création Deux mille dix sept et la transmission d'une de...
Mardi 20 février 2018 Karl Marx à toutes les sauces. Honni, déifié, ou simplement figure du quotidien comme à Berlin qui lui accorde encore une rue grouillante de vie (à l'Ouest) ou (...)
Mardi 14 février 2017 En 2006, Ha ! Ha ! se découvrait comme un nouvel et très dérangeant ovni dans le parcours déjà si atypique de Maguy Marin. Devant des pupitres de (...)
Mardi 24 janvier 2017 Focus sur le chorégraphe français Angelin Preljocaj : l'on pourra revoir Roméo et Juliette, un patchwork de duos et découvrir sa nouvelle création, La Fresque.
Mardi 24 janvier 2017 Boris Charmatz est de retour aux Subsistances, pour un grand entretien et la reprise d'un solo de Tino Sehgal. Le chorégraphe revient sur son parcours, sa perception de la danse et son univers, trop rapidement qualifié de danse conceptuelle.
Mardi 15 novembre 2016 Superbe affiche pour le Ballet de l'Opéra de Lyon qui interprète les trois Grandes Fugues de Maguy Marin, d'Anne Teresa de Keersmaeker et de Lucinda Childs. Cette dernière étant venue tout spécialement à Lyon pour y créer sa pièce.
Mardi 6 septembre 2016 La 17e Biennale de la Danse garde la tête haute et le tour de bras généreux, malgré un budget au rabais, embrassant une fois encore tous les styles de danse contemporaine actuels. Parmi les trente-sept spectacles proposés, en voici huit à ne pas...
Vendredi 29 avril 2016 La Biennale de Venise (structure qui regroupe tout à la fois les biennales d'art contemporain, d'architecture, de cinéma, de danse, de musique) a (...)
Mardi 5 avril 2016 Regardez la danse et le mouvement se déployer en eux-mêmes, nous demandait le révolutionnaire Merce Cunningham. Regardez-les à l'état pur ou presque, sans (...)
Mercredi 24 février 2016 À l’honneur chez nous (Maison de la Danse, Ramdam), Maguy Marin sera aussi la marraine de la manifestation Théâtre en Mai qui se tiendra à (...)
Mardi 2 février 2016 Lignes tendues de nappes de guitare en continu, souffle lourd faisant onduler sur scène une cinquantaine de miroirs qui reflètent l'image du public, entrées (...)
Mardi 5 janvier 2016 Après un bel automne, la saison danse accélère encore le rythme en 2016 et s'ouvre avec le nouveau festival des Subsistances,  Le Moi de la Danse, (...)
Mardi 3 novembre 2015 Dans le champ de la danse, Merce Cunningham (1919-2009) a provoqué une véritable révolution : évacuer toute forme de hiérarchie dans les mouvements et sur (...)
Mardi 15 septembre 2015 Roland Petit, Merce Cunningham, Saburo Teshigawara, Maguy Marin, Alain Platel... La nouvelle saison danse s'annonce riche en têtes d'affiche. elle réserve aussi bien des projets singuliers et enthousiasmants, comme celui, collectif et ambitieux, de...
Lundi 27 avril 2015 De New York à Séoul, du conte philosophique à la relecture de ghetto movie, de la rumba au baroque : à la rentrée, la volonté de Dominique Hervieu de présenter la danse sous ses formes les plus variées ne faiblira pas. Benjamin Mialot
Mercredi 8 avril 2015 Cette semaine, le détonnant "Drumming Live", chorégraphié par Anne Teresa de Keersmaeker, fait son entrée au répertoire du ballet de l’Opéra de Lyon. Créée en 1998, cette pièce pour douze danseurs a pu être chroniquée en dessins, photos et texte par...
Mardi 7 avril 2015 La compagnie Maguy Marin, le lieu expérimental Ramdam : deux aventures artistiques qui n'en finissent pas de se réinventer et qui, aujourd'hui, s'allient l'une et l'autre pour un nouveau projet atypique nommé "Ramdam, un centre d'art". La reprise du...
Mardi 6 janvier 2015 Avant que la danseuse étoile Sylvie Guillem ne vienne faire ses adieux scéniques aux Nuits de Fourvière (du 29 juin eu 2 juillet), l'année 2015 sera riche en (...)
Dimanche 28 septembre 2014 Cette troisième et dernière semaine de Biennale, deux grands chorégraphes n'ont été que l'ombre d'eux-mêmes. Si Maguy Marin, avec "Bit", parvient encore à surprendre, William Forsythe, lui, se regarde danser lors d'une aussi virtuose qu'ennuyeuse...
Lundi 22 septembre 2014 Quelques petites déceptions encore cette semaine, mais le chef-d’œuvre "Sounddance" de Merce Cunningham et "Ply", la création âpre et singulière de Yuval Pick, nous ont restitué notre enthousiasme pour la danse. Jean-Emmanuel Denave
Mardi 9 septembre 2014 En se donnant comme fil rouge la notion de performance, la 16e Biennale de la danse revisite le passé et interroge l'avenir. Un questionnement qui ne réduit pas la danse à son histoire, mais lui redonne son caractère toujours renaissant et...
Mardi 10 juin 2014 La seizième Biennale de la danse, toujours aussi prolifique et hétéroclite, se place cette année sous le signe de la performance et de ses avatars contemporains. Jean-Emmanuel Denave
Lundi 14 avril 2014 Revenu de Dresde sans jamais être parti de Lyon, Serge Dorny a présenté sa douzième saison à la tête de l’Opéra de Lyon, placée sous le thème "Au-delà du réel". Decryptage. Nadja Pobel
Jeudi 3 janvier 2013 Premier temps fort de l’année, «Le boom des années 1980» nous invite, pendant trois semaines et neuf spectacles, à nous replonger dans une bouillonnante et trépidante période de la danse hexagonale. Jean-Emmanuel Denave
Jeudi 20 décembre 2012 Pour Cendrillon, sa première création en 1985 avec le ballet de Lyon, Maguy Marin ne ménage ni ses interprètes ni les fondements de la danse classique. La (...)
Dimanche 30 septembre 2012 Malgré de beaux moments dans le "Sacre du Printemps" de Thierry Thieû Niang, la dernière semaine de la Biennale de la danse nous laisse à nouveau sur notre faim d’inédit et de créativité. Jean-Emmanuel Denave
Lundi 24 septembre 2012 La deuxième semaine de la Biennale de la danse peut se résumer à ces quelques mots : une immense déception, un ovni sur-vitaminé et… Galvan ! Jean-Emmanuel Denave
Vendredi 7 septembre 2012 Une grande dame «Je travaille toujours sur les mêmes choses : la mémoire, le vivre ensemble, la question de l’Histoire aussi, de ce qu’on nous a (...)
Vendredi 25 mai 2012 Béjart, Cunningham, deux possibilités de réviser ses «classiques» et, surtout, de se rendre compte avec joie que les œuvres de ces chorégraphes n’ont pas pris une ride, voire surprennent toujours. Jean-Emmanuel Denave
Mardi 10 avril 2012 15e Biennale de la danse et première biennale sans Guy Darmet, son fondateur, mais sous la houlette de Dominique Hervieu. Pour son premier opus très attendu, la chorégraphe a mis l'accent sur la création (une vingtaine environ) et poursuit par...
Jeudi 29 mars 2012 Cette semaine, les amateurs de danse ont le choix (non exclusif) entre de la belle danse néo-classique et un spectacle choc et génial, où le mouvement (...)
Mercredi 21 décembre 2011 Commençons notre tour d'horizon dansé par un chorégraphe lyonnais, Denis Plassard dont nous avions redécouvert il y a deux ans la superbe adaptation du (...)
Mercredi 31 ao?t 2011 Au cours de sa longue carrière, Merce Cunningham (1909-2009) n’a cessé d’inventer et d’expérimenter de nouveaux dispositifs de création : disjonction entre la (...)
Mercredi 31 ao?t 2011 Maguy Marin n’avait pas travaillé avec le ballet de l’opéra depuis 1993 et Coppélia. Sa nouvelle création, composée avec le musicien Denis Mariotte, ne comporte (...)
Lundi 21 février 2011 La rumeur circulait depuis quelques jours. C'est désormais officiel, Frédéric Mitterrand a nommé le danseur et chorégraphe, Yuval Pick, à la direction du Centre (...)
Vendredi 4 février 2011 Pour sa dernière création à la tête du CCN de Rillieux-la-Pape, Maguy Marin a frappé un grand coup avec "Salves". Une œuvre brisée pour un monde qui ne l'est pas moins, avec un fond d'espérances... Jean-Emmanuel Denave
Vendredi 26 novembre 2010 Danse / Un Jean-Claude Gallotta inspiré donne forme aux mots de Gainsbourg interprétés par Bashung : rien que pour le plaisir intense qu’il procure, L’Homme à tête de chou s’impose déjà comme l’un des spectacles de l’année. François Cau
Lundi 10 mai 2010 Entretien / La chorégraphe Maguy Marin, directrice du Centre chorégraphe national (CCN) de Rillieux-la-Pape quittera ses fonctions à l’été 2011. Elle nous explique les raisons de ce choix. Propos recueillis par Dorotée Aznar
Mercredi 2 septembre 2009 Danse / Le grand chorégraphe américain Merce Cunningham est décédé le 26 juillet 2009 à l'âge de 90 ans. Mais ses nombreuses pièces sont toujours bel et bien (...)
Vendredi 13 mars 2009 Danse / Maguy Marin reprend au Toboggan sa pièce choc et géniale, Umwelt. Soit une heure en apnée parmi des éclats de vie quotidienne, fragments sinistres ou lumineux en mouvement permanent. Jean-Emmanuel Denave
Mercredi 20 décembre 2006 Danse / La lecture de Beckett irrigue et traverse l'ensemble des créations de Maguy Marin. En 1980, la chorégraphe inventait en une heure, fulgurante, le (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !