Micro Mondes et Sens interdits, deux festivals si différents

Théâtre / Pas un festival d’automne comme à Paris, mais plusieurs. Dont les incontournables et si différents Micro Mondes et Sens interdits.

Micro Mondes

Du mardi 16 au dimanche 28 novembre - TNG

On entre dans ce festival comme dans une cabane doublée de velours. Seul ou peu nombreux. Depuis dix ans, Micro Mondes est un aperçu de ce que les créateurs proposent comme formes immersives. Ce type de spectacles, encore rares il y a une décennie, se démultiplient. Pour autant le festival n’a pas enflé — avec les petites jauges nécessaires à l’immersion, l’équilibre financier est peu évident. Cinq spectacles — trois créations, une performance et une installation — s’adressent majoritairement à un public de plus de 15 ans. Le collectif lyonnais Invivo, déjà à l’origine de Céto et 24/7 poursuit sa recherche sur la réalité virtuelle pour une adaptation de Maeterlink, Les Aveugles. Cette création pour douze spectateurs munis d’un casque VR est une balade en compagnie d’autant d’aveugles perdus dans une forêt sans leur guide. Autre travail original et intriguant, initié dans le vivier du TNG, celui de Philippe Gordiani et Nicolas Boudier d’après La Horde du contrevent du très prisé Alain Damasio. À l’origine fut la vitesse permettra de remonter à la naissance des vents avec un dispositif de casque occultant pour une vision rétinienne (percevoir plutôt que voir) et un autre à conduction osseuse pour s’imprégner de la tempête.

Programme complet :

● Les Aveugles, du 16 au 28 novembre, TNG Ateliers

● À l’origine fut la vitesse, du 16 au 28 novembre, TNG Ateliers

● Au jardin des potiniers, 20, 21, 27 et 28 nov au TNG Vaise. Pour enfants dès 7 ans

● Cultural Exchange Rate, du 16 au 20 novembre, lieu en attente. Installation pour dix spectateurs

● As far as my fingertips take me, du 16 au 21 novembre, TNG Vaise. Pour un spectateur


Sens Interdits

Du mercredi 13 au dimanche 31 octobre – Métropole de Lyon

« 26 lieux, 21 spectacles prévus dont 8 qui vont tourner en amont et en aval du festival. Notre réputation l’emporte sur la crainte et le risque » nous confiait Patrick Penot en mai dernier à l’heure de dévoiler la septième édition du festival Sens Interdits qu’il a initié en 2009. Dédié au théâtre « de l’urgence », ce festival est un catalyseur d’énergie dans cette époque moribonde, mangé par la crise sanitaire mondiale, des guerres sans cesse recommencées et un fossé toujours plus accru entre ceux qui ont tout et ceux qui n’ont rien dans les pays pauvres, mais les riches aussi. Ce sont les combats contre ces fléaux que mènent par la voie artistique celles et ceux qui depuis la Grèce, l’Argentine, la Russie, la Syrie, le Congo, le Kosovo, le Liban, la Belgique, le Canada et surtout le Chili vont faire le déplacement. Cinq spectacles sont signés de Chiliens et ce n’est pas première fois que le festival fraye avec des "rescapés" du régime de Pinochet ou leurs enfants qui tentent de comprendre leur histoire. Les minorités ethniques comme les Mapuches sont à l’honneur et à l’ouverture de ce festival désormais étendu à 17 jours au lieu de 10.

Dans Trewa, Etat-Nation (au TNP), Paula Gonzalez Seguel évoque, dans une enquête quasi policière, une militante environnementale décédée dans des conditions suspectes alors qu’elle résiste à l’installation d’un barrage sur les terres mapuches. L’artiste nous avait déjà profondément émue avec Ni pu tremen en 2011. Elle sera à Lyon et dans la Métropole avec deux autres spectacles. Car le festival entretient avec intelligence des fidélités fortes : il ne s’agit pas ici de "faire voyager" mais de raconter inlassablement ce qui se trame ailleurs. Il faut toujours y revenir. C’est le cas de la Sibérienne Tatiana Frolova. Son délicat travail de fouille quasi ethnologique avec photos rétroprojetées, gribouillées, ses objets, ses cris dressait un réquisitoire féroce de ce que fut l’URSS (Je n'ai pas encore commencé à vivre), parfois elle se répète (Ma petite Antarctique) mais sa voix compte. Le Bonheur (aux Célestins) est attendu ; elle promet d’interroger cet état dans la Russie d’aujourd’hui.

Quelques noms célèbres figurent au programme de ce Sens Interdits comme Kerill Serebrennikov (et son Outside conçu alors qu’il était tenu loin de son équipe par le régime) ou Yan Duyvendak (qui avec Virus, aux Subs, immerge le spectateur dans la gestion de la crise d’Ebola). D’autres le sont moins mais l’attente est immense avec Laboratoire Poison (au TNP) tant le travail documentaire d’Adeline Rosenstein s’annonce majeur sur la « représentation des différents mouvements de résistance entre 1943 et 1976 » qui va contrer l’appétit de récits glorieux. De même que C’était un samedi, spectacle franco-grec d’Irène Bonnaud à propos de la plus ancienne communauté juive d’Europe, en Epire, où un jour de 1944, la Wehrmacht a débarqué. Avec ses petites figurines de terre, la comédienne Fotini Banou recrée tout un monde. Le spectacle se baladera au CHRD, à Bourgoin, Saint-Genis-Laval, Caluire et Bron. Et ce n’est pas un détail que d’aller à la rencontre de tous les publics.

Peut-être bientôt en mode annuel plutôt que biennale pour faciliter la diffusion à l’économie souvent fragile, Sens Interdits s’annonce une fois de plus une fenêtre intime et universelle, sensible et réflexive, précieuse sur ce qui fait humanité.

Programme complet :

● Trewa, ms Paula Gonzalez Seguel — Chili, TNP

● Ül Kimvn, ms Paula Gonzalez Seguel — Chili, Toboggan

● La Mémoire bafouée, ms Paula Gonzalez Seguel — Chili, Subs

● Feroz, ms Danilo Llanos — Chili, TNG

● Space invaders, ms Marcelo Leonart — Chili, Point du Jour et Théâtre de Vénissieux

● Traverses, ms Leyla-Claire Rabih — Syrie / France, Théâtre Jean-Marias (Saint-Fons)

● De ce côté, texte et ms Dieudonné Niangouna — Congo-Brazzaville/France, Célestins

● La Terre se révolte, ms Sarah Llorca — Syrie / France, Célestins

● Portraits sans paysage, ms Nimis Groupe — Belgique, Théâtre de la Croix-Rousse

● Bureau des dépositions, création collective — France, Subs

● C’était un samedi, ms Irène Bonnaud — Grèce / France, CHRD, La Mouche (Saint-Genis-Laval), Pôle en Scène (Bron), Radiant

● Le Bonheur, ms Tatiana Frolova — Russie, Célestins

● Laboratoire poison, ms Adeline Rosenstein — Belgique, TNP

● En cinq saisons Un ennemi du peuple, ms Blerta Neziraj — Kosovo, Renaissance

● Augures, ms Chrystèle Khodr — Liban, Théâtre de la Croix-Rousse

● Jogging, de Hanane Hajj Ali — Liban, Théâtre de la Croix-Rousse

● Cartomancie du territoire, ms Philippe Ducros — Canada, Musée des Confluences

● Outside, ms Kirill Serebrenikov — Russie, Célestins

● Virus, ms Yan Duyvendak — France, Subs

● Fuck me, ms Marina Otero — Argentine, Célestins

● Immortels, ms Philippe Vincent — Burkina-Faso / France, Asphodèles

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 19 novembre 2019 S’immerger dans un spectacle... voici tout le programme du festival biennal Micro Mondes, qui permet d’approcher les œuvres pour tous les sens. Point d’orgue : le ludique et inquiétant £¥€$ (Lies).
Mercredi 13 novembre 2019 La 6e édition du festival Sens interdits aura fait la part belle à la capacité de jeunes artistes belges à gratter et bousculer autant leur art que leur temps quand les Russes ne cessent de tenter de prendre la mesure de la répression soviétique à...
Mardi 8 octobre 2019 Parler avec Patrick Penot, c'est évoquer le théâtre mais plus encore l'ailleurs, la résistance et une forme de joie, soit ce qui constitue la matrice du festival Sens Interdits qui fête ses dix ans et qu'il a fondé avec force et évidence.
Mardi 10 septembre 2019 En mode biennale, le festival dédié au théâtre de l'urgence célèbre, du 16 au 27 octobre, fête ses dix ans avec une programmation extrêmement prometteuse où les maux du monde sont exprimés avec forces et talents par des artistes résistants et...
Mardi 10 septembre 2019 Cette saison, les artistes s'attachent à malaxer (au mieux) ou à commenter (au pire) l'actualité immédiate. Cette lame de fond du théâtre contemporain se vérifiera tout au long des prochains mois dans les salles et sera ponctuée par l'indispensable...
Mardi 27 novembre 2018 Depuis 1985, de sa Sibérie natale, Tatiana Frolova dit ce qu'est son pays, ses errements et son incapacité à se regarder. Créé l'an dernier à Lyon, Je n'ai pas encore commencé à vivre revient au Point du Jour. Sans concession et ultra sensible.
Mardi 6 novembre 2018 Au cri dans la nuit, Marta Gornicka préfère la chorale de ces hommes et femmes debouts, dressés face au monde. Le festival Sens interdits offre en son année off cette première date en France du spectacle de la Polonaise à qui il est fidèle.
Lundi 24 septembre 2018 Elle en aura mis du temps à se trouver une voie en matière de culture, la Métropole. Mais près de trois ans après sa création, elle choisit d'aider financièrement les festivals Sens interdits, Karavel et la biennale Hors normes. Un geste politique...
Mardi 7 novembre 2017 Avec deux créations parmi six spectacles, la 4e édition du festival Micro Mondes promet une nouvelle fois de laisser le théâtre infuser par tous les pores du spectateur. Les arts immersifs se dévoilent du 14 au 25 novembre.
Mardi 31 octobre 2017 Comment ça commence ? Comment ça finit ? Magistralement. Sens interdits, 5e du nom, a été plus qu'à la hauteur de l'urgence et la nécessité qui le sous-tendait. Ce festival international de théâtre, en faisant place autant à des troupes de...
Mardi 17 octobre 2017 Exception dans le paysage théâtral lyonnais, le festival international Sens Interdits concentre, depuis dix ans, les maux du monde et fait place aux petites troupes comme à Matthias Langhoff. Du 19 au 29 octobre, 21 spectacles en version...
Mardi 5 septembre 2017 Au vu des programmations hétéroclites (trop) touffues et qui confèrent aux différents théâtres des identités de plus en plus floues, émerge une vague de trentenaires qui, au travers de faits historiques, ou simplement d’histoires d’aujourd’hui,...
Mardi 13 octobre 2015 Pour sa première mise en scène de théâtre, le cinéaste Pablo Larraín livre avec "Acceso" un spectacle à l’image du festival Sens Interdits : férocement politique et fondamentalement humain. Retour sur son cheminement et sur l’histoire chilienne, que...
Mardi 2 juin 2015 Toujours plus internationale et comptant 8 créations et 9 co-productions, la nouvelle saison des Célestins, au cours de laquelle sa co-directrice Claudia Stavisky se mesurera au très caustique "Les Affaires sont les affaires" de Mirbeau, s'annonce...
Dimanche 31 mai 2015 Ludique et politique est le visuel de la nouvelle plaquette (une croix faite de craies fragilisées) du Théâtre de la Croix-Rousse. Ludique et politique (et du coup franchement excitante) sera sa saison 2015/2016. Benjamin Mialot
Mercredi 20 novembre 2013 Des spectacles sensoriels dans de petites jauges : voici venir le festival Micro Mondes qui, pour sa deuxième édition, promet au spectateur d’être un peu plus acteur qu’à l’accoutumée. Nadja Pobel
Jeudi 31 octobre 2013 "Regards de femmes" de Chrystèle Khodr et Chirine El Ansary. "Pendiente de voto" de Roger Bernat. "L’histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk, roi du Cambodge" de Georges Bigot et Delphine Cottu.
Mardi 22 octobre 2013 Pour sa troisième pièce en tant qu’auteur, le Grenoblois Nasser Djemaï s’intéresse aux travailleurs immigrés restés en France sans leur famille. Et offre un spectacle d’une justesse de ton remarquable. Aurélien Martinez
Jeudi 17 octobre 2013 Le festival international Sens Interdits se tiendra du 23 au 30 octobre dans divers théâtres lyonnais. Décryptage de son contenu.
Mardi 10 septembre 2013 Quand ils étaient venus lors de la précédente édition du festival Sens interdits, en 2011, de tous jeunes acteurs cambodgiens nous racontaient l’histoire de (...)
Mercredi 5 juin 2013 Alors que s’achève tout juste, sur le plateau des Célestins, une version tonitruante de "Cyrano" (avec un Torreton sidérant), le théâtre de la Ville de Lyon annonce une future saison résolument européenne et contemporaine. Laquelle sera lancée par...
Mercredi 2 novembre 2011 Théâtre / La folle semaine du festival Sens Interdits s'est achevée comme elle avait commencée : dans un geste politique et artistique fort avec la fresque cambodgienne "L'Histoire terrible mais inachevée de Norodom Sihanouk, roi du Cambodge"....
Jeudi 13 octobre 2011 Dans quelques jours, le 23 octobre, les Tunisiens voteront pour trouver un successeur à Ben Ali qu’ils ont courageusement chassé le 14 janvier dernier. (...)
Jeudi 13 octobre 2011 Théâtre / En clôture de leur appétissant festival Sens interdits dédié au théâtre d’ailleurs, les Célestins accueillent une troupe de Cambodgiens qui nous entraînent dans la douloureuse histoire récente de leur pays à travers leur Roi Norodom...
Vendredi 2 septembre 2011 Avec la deuxième édition du festival Sens interdit à l’automne, Patrick Penot, directeur artistique, et par ailleurs co-directeur des Célestins, fait une promesse : réaffirmer l’essence politique du théâtre. Décryptage du contenu de cette...
Jeudi 3 septembre 2009 Propos / 'Sens Interdits', une nouvelle Biennale de Théâtre, se déroulera à Lyon du 17 au 26 septembre. Organisé par le Théâtre des Célestins, ce festival se donne pour objectif d’explorer les «mémoires, les identités et les résistances» au cœur du...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !