Dreamaway : visiter Versailles, mais à Lyon

Réalité Virtuelle | Parce que plonger dans un monde artificiel créé numériquement permet d’oublier le quotidien. Et parce que déambuler dans le Château de Versailles à Lyon, c’est le paradis.

Julie Hainaut | Mardi 4 février 2020

Photo : © DR


On avait déjà adoré l'expérience Beyond Medusa's Gate pendant laquelle on avait été plongé en pleine péninsule du Péloponnèse en 445 av. J.-C., à l'ère des philosophes éloquents, des Dieux sans merci et des promesses de mort des oracles, dans le but de retrouver un ancien artefact… On avait ri, beaucoup. Beaucoup plus que pendant Propagation et l'attaque de zombies, pendant laquelle on avait simplement fermé les yeux et crié, beaucoup. Les murs et les hôtes de cette salle de réalité virtuelle s'en souviennent encore. Alors quand on a appris qu'on pouvait visiter le Château de Versailles sans passer par la case SNCF, on a couru quai Sarrail. Wafae Biyaye, cofondatrice de Dreamaway, nous a ouvert, comme à son habitude, tout sourire.

Faste and curious

L'idée de l'association entre le concepteur d'espaces de réalité virtuelle et le Château de Versailles ? Proposer en exclusivité « une expérience culturelle et numérique unique. » Pari réussi. Munis de deux manettes et d'un casque de réalité virtuelle, nous voilà immergés dans cet ancien pavillon de chasse de Louis XIII, transformé et agrandi par son fils Louis XIV qui y installa sa Cour et son gouvernement en 1682. Considéré comme l'une des plus belles réalisations de l'art français au XVIIe siècle, ce château classé au patrimoine mondial de l'humanité se visite virtuellement en solo. Personne dans la splendide Galerie des Glaces, l'appartement du Roi ou encore la Chapelle Royale. On déambule de salle en salle, on découvre les murs du Salon de la Guerre revêtus de panneaux de marbre ornés de trophées, on s'attarde dans le Grand appartement de la Reine, on monte sur la scène de l'Opéra Royal, on scrute les sculptures et peintures de Louis XIV, Marie-Thérèse d'Autriche, Napoléon III ou encore Louis-Alexandre de Bourbon, on inspecte sous tous les angles le mobilier comme le fauteuil de la chambre de Marie-Antoinette au Petit Trianon ou le grand baromètre de Louis XV et Louis XVI, on examine la beauté des plafonds décorés (et les litres de sang versés à l'époque), on allume les lustres, on jette un œil sur les magnifiques jardins…

Le tout en mode jour ou nuit, avec l'audioguide ou non. On peut attraper les œuvres, les retourner, cliquer dessus et lire le descriptif historique… Le choix est vaste et le réalisme assez saisissant. Bonus : il est possible d'assister à une soirée organisée par le roi himself : un bal masqué dans ses appartements privés. Au programme : du faste, du faste, du faste. Au bout d'une petite heure, on revient à la réalité du moment : du beaucoup moins faste. Une façon ludique de (re)découvrir l'Histoire qui a nourri une envie : passer par la case SNCF et filer (re)voir, en réel, le fameux monument historique.

Dreamaway
7, quai du Général Sarrail
Tél. : 04 26 07 23 43

Versailles VR : Le Château est à vous : compter environ 45 minutes, non recommandé aux moins de 9 ans
Sur réservation
À partir de 12 €

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter