Le Musée dauphinois au shaker

Museomix

Musée Dauphinois

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Dès le dimanche 10 novembre au soir, le public pourra découvrir un Musée dauphinois transformé. Car deux jours avant, près de 60 personnes aux compétences variées auront investi ce vieux couvent pour "Muséomix", une expérience insolite. Explication. Charles Perragin

Vendredi 8 novembre, le Musée dauphinois changera de visage. Il faut imaginer une soixantaine de personnes débarquer dans ce vieux couvent du XVIIe siècle. Des techniciens, des bricoleurs mais aussi des amateurs d’art, des metteurs en scène et des conservateurs du musée. Ils vont tous travailler ensemble trois jours et deux nuits, animés par une question : comment re-faire vivre le patrimoine culturel du musée ? Et dès le dimanche soir, le public pourra venir découvrir les nouveautés.

Le projet est mis en place par l’association Muséomix Rhône-Alpes, qui œuvre pour l’innovation dans les musées. Et tous les coups sont permis. À l’aide de nouvelles technologies, mises en scène, créations artistiques, les soixante « muséomixeurs » vont créer de nouveaux procédés afin d’éprouver différemment les collections, mais aussi ce lieu si particulier.

La technologie d’un côté, et les murs séculaires de Sainte-Marie d’en-Haut, un ménage hors normes, et un sacré défi ! L’association s’est fixée entre autres pour objectif de faire parler les vieilles pierres. Le couvent, niché sur les hauteurs de Grenoble, est un véritable labyrinthe parsemé d’espaces discrets. Alors il faudra éclairer les visiteurs pour leur faire découvrir ces lieux cachés. Comme la roseraie, le séchoir et les petits jardins qui longent la vallée de Chalemont, derrière la chapelle.

Pour les expositions permanentes ou temporaires (Les dessous de l’Isère, Caractères d'altitude...), les équipes pourront apporter des éclairages différents, créer des interactions originales avec les visiteurs. Par la suite, le musée décidera de garder ou pas les différents prototypes et innovations mis en place.

L’association rhônalpine est rattachée à une structure Muséomix nationale qui n’en est pas à son premier essai. Le musée des Arts Décoratifs de Paris avait été le premier a passé à la moulinette de l’innovation en 2011 et le musée Gallo-romain de Fourvière à Lyon avait tenté l’expérience l’année dernière. Muséomix 2013 prend de l’envergure en investissant en simultané six musées dans trois pays (France, Canada et Royaume-Uni).

Le programme

Vendredi 8 novembre : la soixantaine de participants découvrent le matin les collections. Ils commencent à réfléchir et échanger sur les lieux qui vont être « remixés ». Ils se rencontrent ensuite tous pour former des équipes pluridisciplinaires de 7 ou 8 personnes. Les groupes se répartissent enfin dans le musée et commencent alors à imaginer et schématiser des ébauches de projets.

Samedi 9 novembre : les équipes réalisent, conçoivent et construisent. Elles bénéficient de conseils et de ressources matérielles : imprimantes 3D, découpes vinyles, atelier bois…

Dimanche 10 novembre : le matin, les « muséomixeurs » finissent leurs réalisations. Les espaces d’exposition prennent forme. Et, en fin d’après-midi, les visiteurs pourront commencer à découvrir le nouveau musée Dauphinois après trois jours et deux nuits de travail.

Lundi 11 novembre : toute la journée est consacrée aux visites.

à lire aussi

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 17 octobre 2023 L'édito du Petit Bulletin n°1221 du 18 octobre 2023.
Lundi 24 avril 2023 Le secteur culturel grenoblois s’empare, depuis peu mais à bras-le-corps, du sujet épineux de la transition écologique. Mobilité des publics, avion ou pas avion pour les tournées des artistes, viande ou pas viande au catering, bières locales ou pas...
Vendredi 22 avril 2022 Récemment enrichi de trois nouvelles sorties, le label grenoblois Stochastic Releases accueille depuis quinze ans divers projets musicaux pointus aux esthétiques musicales radicalement différentes, que seule réunit la sensibilité artistique de son...
Vendredi 22 avril 2022 Installées sur le glacis du fort de la Bastille, face à Belledonne, quatre petites cabanes conçues par des étudiants en architecture doivent permettre au public néophyte d’expérimenter le bivouac en montagne. Du 2 mai au 2 octobre, des gardiens se...
Vendredi 15 avril 2022 Les gentils rappeurs toulousains sont les têtes d’affiche du prochain Vercors Music Festival, qui se tiendra du 1er au 3 juillet. Pas seulement, parce qu’ils ont carrément composé eux-mêmes une partie de la programmation (encore inconnue). Sinon, on...
Lundi 9 mai 2022 Les équipes d'ARC-Nucléart, le laboratoire grenoblois qui met le rayonnement gamma au service du patrimoine, nous ont ouvert leurs portes pour une délicieuse immersion scientifique au sein de ce lieu expérimental grenoblois, unique en France, qui...
Mardi 12 avril 2022 Les personnes sont les mêmes, mais les statuts changent. Au lieu d’être exploitée en délégation de service public par l’association MixLab, la Belle Électrique sera gérée par une SCIC (Société coopérative d’intérêt collectif), Musiques Actuelles...
Mardi 29 mars 2022 Il faut souvent chercher loin pour trouver les propositions ou les déclarations des candidats à l'élection présidentielle sur la culture (et parfois, sans résultat). Tour d’horizon, à quelques jours du scrutin, des mesures promises par chacun des...
Lundi 28 mars 2022 Josiane Gouvernayre, octogénaire iséroise, était reçue à bras ouverts mardi 22 mars au musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère, à qui elle a fait don d’une série d’objets personnels datant de la Seconde Guerre mondiale.
Mardi 29 mars 2022 Avouons qu’il aura été vite plié, ce petit dossier sur les propositions des candidats à (...)
Lundi 14 mars 2022 C’est inédit, une aire de bivouac ouvre bientôt sur l’esplanade au-dessus du fort de la Bastille. Ce projet expérimental est un maillon important du programme concrétisant la distinction Grenoble Capitale Verte de l’Europe 2022. Le site le plus...
Vendredi 18 mars 2022 « S’il vous plaît, parlez de nous. » C’est par ces mots que le Ballet de Saint-Pétersbourg, conclut son mail. En tournée en France jusqu’en avril, (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X