PB d'or 2015 : musique et soirées

Djazia Satour

Théâtre municipal de Grenoble

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

2015 aura été marquée par l'ouverture d'une nouvelle salle à Grenoble et la confirmation du talent d'une artiste que l'on suit depuis longtemps au Petit Bulletin.

Le PB d’or de la salle qui n’a pas déçu : la Belle électrique

On en parlait depuis vingt ans de cette salle de 1000 places à Grenoble, pensée comme un intermédiaire entre un immense Summum et d’autres plus petits lieux. Inaugurée en janvier dernier avec une grosse soirée gratuite, la Belle électrique a rapidement trouvé son rythme de croisière entre têtes d’affiche populaires, musiciens moins bankables et soirées électro jusqu’à 6 heures du matin.

Du coup, le public s’est très vite emparé de cet espace remarquablement pensé et aménagé qui, au passage, a ringardisé pas mal de salles plus classiques. « Une salle de 2015 » comme nous l’expliquait son boss à l’ouverture. Et aussi de 2016, 2017, 2018, 2019…

Le PB d’or du meilleur album grenoblois : Alwâne de Djazia Satour

Certes, il est sorti fin 2014, mais c’est cette année qu’on l’a découvert sur scène, en février à l’Ampérage pour être précis : le premier album solo de l’ancienne chanteuse du trio MIG est une merveille entre pop, blues et musiques du monde. Du tubesque Bittersweet au très cabaret Voodoo Night (tous deux en anglais) en passant par l’envoûtant Fossoul ou le splendide Ma Ydoumou (eux en arabe), Djazia Satour s’est essayée à toutes les couleurs (d’où le titre de l’album) pour un résultat grandiose.

Timing parfait : elle sera en concert vendredi 4 mars au Théâtre de Grenoble.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 24 avril 2023 Le secteur culturel grenoblois s’empare, depuis peu mais à bras-le-corps, du sujet épineux de la transition écologique. Mobilité des publics, avion ou pas avion pour les tournées des artistes, viande ou pas viande au catering, bières locales ou pas...
Vendredi 24 mars 2023 À l'initiative de l'association Mix'Arts, le rappeur Médine montera sur le ring de la Belle Électrique le 6 avril prochain. Le très politisé mais non politicien rappeur havrais y défendra son huitième et dernier album "Médine France". Hâte de saluer...
Lundi 16 janvier 2023 C’est une anecdote dont on leur parle tout le temps, mais elle a le mérite de poser un contexte. En septembre 2015, alors que les deux jumelles d’Ibeyi (...)
Lundi 7 février 2022 La mairie de Grenoble rebat les cartes de la Belle Electrique et la Clé de Sol, deux équipements qu’elle compte mettre à disposition d’un gestionnaire non plus via une délégation de service public, mais via une convention d’occupation du domaine...
Mardi 4 janvier 2022 [CONCERT REPORTE AU 18 FEVRIER] On a compté : depuis 2009, le PB a consacré plus d’une douzaine d’articles (une moyenne d’un papier par an) à Djazia (...)
Mardi 16 novembre 2021 [REPORT : le concert prévu le 19/11 est décalé au 16/12] Grand artiste originaire d'un petit pays, Gaël Faye sera à La Belle Electrique le 19 novembre pour jouer en live Lundi méchant, son dernier album studio. Lui sera « digne et debout »...
Mardi 8 septembre 2020 Enquête / C’est la question qui taraude presque tout le monde : les concerts debout en intérieur, toujours interdits à l’heure de notre bouclage, vont-ils bientôt pouvoir reprendre ? Et quelles stratégies les salles les accueillant...
Mercredi 19 juin 2019 En dépit de sa jeunesse (c'est sa 5e édition), le Vercors Music Festival sait déjà attirer les grands noms autour d'une ligne qui mêle le populaire et la découverte, l'exploration de la chanson française et l'expression multiculturelle et...
Mardi 3 octobre 2017 Étudiant nouvellement arrivé à Grenoble ou vieux de la vieille en manque d’inspiration, vous voilà en quête d’un spot où finir la soirée ? Quand, entre 1h et 2h du matin, les rideaux des bars commencent à fermer, d’autres lieux (salles de...
Mardi 7 février 2017 La crise que connaît depuis des années le monde culturel laisse de la place à de nouvelles initiatives. Start-ups ou financements mixtes naissent à Grenoble pour pallier le manque de soutien des collectivités publiques. Retour sur plusieurs exemples...
Mardi 22 décembre 2015 Cette année à Grenoble, on a notamment eu droit à de la politique culturelle difficile à suivre et de l'art contemporain dans la tourmente.
Mardi 22 décembre 2015 En 2015, on est tombés amoureux d'un musée et d'un artiste.
Mardi 22 décembre 2015 Cette année, deux spectacles de théâtre nous ont fait un bien fou. Et un ponte de la danse a dû faire ses cartons.
Mardi 22 décembre 2015 De cette année de cinéma, on a retenu un chef-d’œuvre charnel et une escroquerie familiale.

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X