Des jeunes avec du vieux

Patrimoine / Dix étudiants de première année à GEM École de Management œuvrent à la préservation du patrimoine isérois en péril. Parmi leurs idées : une souscription en faveur du château de Séchilienne, lancée sur une plateforme numérique. Ça fonctionne !

Ils s’appellent Agathe, Gabriel, Pierre, Marie, Clément… cinq filles et cinq garçons, tous âgés d’une vingtaine d’années. Leur projet étudiant – baptisé CARE for Patrimoine – vise à identifier des sites isérois remarquables et menacés, afin de contribuer à leur sauvegarde. Après le fort de Comboire et avant la villa Casamaures, c’est pour le château de Séchilienne qu’ils ont décidé d’agir. Objectif : collecter 10 000 euros, une somme suffisante pour engager des travaux pour débarrasser le site de la végétation parasite qui l’a envahi et consolider le bâti. L’architecture de l'édifice, laissé à l’abandon depuis un incendie en 1944, avait jusqu’alors pu évoluer au fil du temps. Les plus vieux planchers datent du XIVe siècle.

Un projet, trois paliers

La petite équipe est persuadée de la faisabilité de son projet. Elle l’est d’autant plus que c’est elle qui est allée rencontrer l’équipe municipale de Séchilienne. Son projet s’inscrit d’ailleurs également dans le prolongement d’une première initiative de la mairie, qui n’était pas parvenue à obtenir les subventions nécessaires pour mener à bien la campagne de réhabilitation envisagée. Les étudiants ont su convaincre les élus en réalisant une vidéo pour valoriser les lieux, lesquels pourraient à terme accueillir des nouveaux visiteurs. La souscription, ouverte jusqu’au 28 février (sur le site dartagnans.fr), prévoit trois paliers, à hauteur de 2 500, 7 300 et 10 000 euros.

Début février, elle comptait déjà quelque 70 contributeurs, de cinq pays différents. Quelle que soit la somme finalement recueillie, elle sera ensuite versée à la Ville pour au moins l’aider à autofinancer le programme. « Nous avons choisi Séchilienne parce que le château est méconnu et qu’il n’y pas aujourd’hui d’association qui s’en occupe », indique Gautier Haquin, à l’origine du projet. Conscient du risque que la campagne s’essouffle après un bon départ, il assure que la plus petite somme peut aussi être utile. Il rappelle également que les dons ouvrent le droit à une contrepartie et sont défiscalisables, à hauteur de 66 % de leur montant pour les particuliers et de 60 % pour les entreprises. Amusé, il a constaté que, parmi les actuels donateurs, il y a un enfant de onze ans !

à lire aussi

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 17 octobre 2023 L'édito du Petit Bulletin n°1221 du 18 octobre 2023.
Lundi 24 avril 2023 Le secteur culturel grenoblois s’empare, depuis peu mais à bras-le-corps, du sujet épineux de la transition écologique. Mobilité des publics, avion ou pas avion pour les tournées des artistes, viande ou pas viande au catering, bières locales ou pas...
Vendredi 22 avril 2022 Récemment enrichi de trois nouvelles sorties, le label grenoblois Stochastic Releases accueille depuis quinze ans divers projets musicaux pointus aux esthétiques musicales radicalement différentes, que seule réunit la sensibilité artistique de son...
Vendredi 22 avril 2022 Installées sur le glacis du fort de la Bastille, face à Belledonne, quatre petites cabanes conçues par des étudiants en architecture doivent permettre au public néophyte d’expérimenter le bivouac en montagne. Du 2 mai au 2 octobre, des gardiens se...
Vendredi 15 avril 2022 Les gentils rappeurs toulousains sont les têtes d’affiche du prochain Vercors Music Festival, qui se tiendra du 1er au 3 juillet. Pas seulement, parce qu’ils ont carrément composé eux-mêmes une partie de la programmation (encore inconnue). Sinon, on...
Lundi 9 mai 2022 Les équipes d'ARC-Nucléart, le laboratoire grenoblois qui met le rayonnement gamma au service du patrimoine, nous ont ouvert leurs portes pour une délicieuse immersion scientifique au sein de ce lieu expérimental grenoblois, unique en France, qui...
Mardi 12 avril 2022 Les personnes sont les mêmes, mais les statuts changent. Au lieu d’être exploitée en délégation de service public par l’association MixLab, la Belle Électrique sera gérée par une SCIC (Société coopérative d’intérêt collectif), Musiques Actuelles...
Mardi 29 mars 2022 Il faut souvent chercher loin pour trouver les propositions ou les déclarations des candidats à l'élection présidentielle sur la culture (et parfois, sans résultat). Tour d’horizon, à quelques jours du scrutin, des mesures promises par chacun des...
Lundi 28 mars 2022 Josiane Gouvernayre, octogénaire iséroise, était reçue à bras ouverts mardi 22 mars au musée de la Résistance et de la Déportation de l’Isère, à qui elle a fait don d’une série d’objets personnels datant de la Seconde Guerre mondiale.
Mardi 29 mars 2022 Avouons qu’il aura été vite plié, ce petit dossier sur les propositions des candidats à (...)
Lundi 14 mars 2022 C’est inédit, une aire de bivouac ouvre bientôt sur l’esplanade au-dessus du fort de la Bastille. Ce projet expérimental est un maillon important du programme concrétisant la distinction Grenoble Capitale Verte de l’Europe 2022. Le site le plus...
Vendredi 18 mars 2022 « S’il vous plaît, parlez de nous. » C’est par ces mots que le Ballet de Saint-Pétersbourg, conclut son mail. En tournée en France jusqu’en avril, (...)

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X