Holocène, flow festif

Le plus gros festival de l’agenda grenoblois, Holocène, reviendra les 4 et 5 mars 2022 à Alpexpo. Avec une programmation très rap (PLK, Soso Maness, Seth Gueko…) et électro (Worakls, Enfant Sauvage, Meute…).

Pas de locomotive, mais Holocène 2022 annonce du lourd qui plaira tout spécialement aux amateurs de rap actuel. PLK, « disque d’or dans le sac à dos », défendra Enna, dernier album 100% Skyrock-compatible, simple et efficace si bien qu’il vient juste de bénéficier d’une réédition augmentée. PLK ratisse large, on peut en dire autant de Soso Maness, « notre coup de cœur ici, ça fait des années qu’on veut le faire venir », se réjouit Sylvain Nguyen, directeur de Periscope, qui organise Holocène. Soso Maness cartonne avec son rap jacassier labellisé marseillais, paroxysme atteint avec le sample du ballet russe Petrouchka. Vous l’aurez compris, on n’est pas tellement fan ; mais si on met de côté le bon goût, très facile de sautiller partout et de brandir les mains en l'air devant un live de Soso Maness. Credo complètement assumé par Periscope qui veut avant tout chose deux jours de folle nouba : « On est pas sur un rap ghetto ou intello, mais sur un rap de fête. Après un an et demi de Covid, la fête, c’est la base ! » On ne va pas dire le contraire !

A Holocène 2022, il y aura aussi moyen de gobeloter gaiement en écoutant des sons moins convenus, comme le duo belge Caballero et Jeanjass, rappeurs marrants, « sur scène ça défonce », nous promet une source fiable. Humour aussi du côté du gentil trio 47Ter, à l'opposé de Luidji et du jeune grenoblois Suzuya, qui s’inscrivent dans la veine rap planant et introspectif, mélancolique pour le premier, carrément sombre pour le second. Alpexpo accueillera aussi Seth Gueko -désormais à l’ancienne, et on ne dira rien sur Koba LaD, Gazo et Kanoe, inaudibles à nos oreilles.

Pour les parties électro et pop, outre l’ovni techno Salut C’est Cool, forcément barré, on entendra les sons ambient-techno - beaucoup plus sérieux - de Max Cooper et Jon Hopkins, « une petite victoire pour nous car ils jouent très peu en France ! » Autre motif de fierté pour Sylvain Nguyen, la venue pour « l’une de ses premières dates » d’Enfant Sauvage, le projet solo de Guillaume Alric, émanation de The Blaze ; on retrouve avec plaisir la patte mélodique féérique entendu sur Territory et Dancehall. Thylacine sera aussi de la partie, et on s’impatiente déjà de la venue de Meute, fanfare fêlée formée de onze Allemands qui maquent techno et cuivres dans un mélange scénique explosif. Eruption garantie aussi avec la hardtek de BillX, qui avait retourné le public d’Holocène en 2019. Singularité de la programmation, la pop solaire de Deluxe promet une bulle rafraîchissante dans ce line-up rap et électro.

Holocène 2022

Vendredi 4 mars : PLK - Meute - Deluxe - Koba LaD - Salut C'est Cool - Worakls - Gazo - Luidji - Enfant Sauvage - Gargantua - Suzuya

Samedi 5 mars : 47TER - Soso Maness - Thylacine - Caballero & Jeanjass - BillX - Space 92 B2B Popof - Jon Hopkins DJset - Berywam - Max Cooper DJSet - Seth Gueko - French Fuse - Benjamin Epps - Makala - Kanoe

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Lundi 2 octobre 2023 C’est une période de transition qui s’ouvre pour la Cinémathèque de Grenoble, après un début d’année pour le moins tumultueux. Lancement d’un nouveau cycle de projections, mise en place de différents chantiers pour faire évoluer la perception de la...
Lundi 2 octobre 2023 Pas d’écran avant 3 ans ! Au-delà, quitte à ce que nos marmots soient immergés dans un monde numérique, autant les habituer dès à présent à opter pour la qualité. Pour ça, on peut compter sur les cinémas du coin.
Lundi 18 septembre 2023 Double actualité Drag Race dans la cuvette cet automne : la venue de Paloma, gagnante de la saison 1, à l’Ilyade, puis le show Drag Race France live au Summum avec les candidates de la deuxième saison. Plus qu’un succès, un phénomène qui braque d’un...
Mardi 5 septembre 2023 Que se passe-t-il à la MC2 ? Depuis environ deux ans, à en croire les salariés, les conditions de travail se sont fortement dégradées. « Infantilisation », « humiliation », « intimidation », « épuisement », « détresse »… Les mots employés sont très...

restez informés !

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X