Contagion

Un virus mortel se répand sur la surface de la planète, provoquant paranoïa, actes de bravoure et moments de lâcheté. Dans une mise en scène à l’objectivité scrupuleuse, Steven Soderbergh signe un thriller inquiétant et implacable. Christophe Chabert

Contagion commence au «jour 2» de la maladie, par une scène anodine. Une executive woman de retour d’Asie prend un verre dans un aéroport avant de retrouver le foyer familial. Elle est le patient zéro d’un nouveau virus, fulgurant et mortel, et elle l’a déjà répandu à Hong-Kong, en Chine, à Chicago… Steven Soderbergh ne cache rien du désastre à venir : en quelques inserts sur des poignées de portes, des cacahuètes, un verre, il isole déjà tous les vecteurs de la contagion. Et rajoute un détail troublant : la jeune femme est aussi adultère. On craint un temps la concomitance des deux événements : le virus comme une expiation de cette "faute". Fausse piste : dans Contagion, tous les dogmes sont mis à mal par l'effroi qui s’empare des populations. Pour faire ressentir cet effroi, il fallait un vrai coup de force narratif : le patient zéro, pourtant interprété par une actrice célèbre, décède dans les dix premières minutes. Le spectateur sait alors que rien ne viendra le rassurer et sûrement pas les grands principes hollywoodiens. Tous les personnages, à tout moment, peuvent y passer.

Un film de peur(s)

Fort de cette angoisse-là, Soderbergh peut alors promener son récit à travers les enjeux complexes que le virus fait naître. L’éclosion d’une théorie du complot qui se répand sur internet, la différence de traitement entre pays riches et pays pauvres, l’implication ambivalente des laboratoires dans la fabrication d’un vaccin… À chacun de ses thèmes répond un personnage que le cinéaste ne cherche jamais à rendre exemplaire. Ainsi du blogueur joué par Jude Law, qui ajoute de la panique à la panique par ses allégations paranoïaques, mais soulève aussi des questions pertinentes. L’intégrité sans faille du projet, son pessimisme fondamental trouve dans la mise en scène un relais naturel. Les images du film ont elles aussi l’air malades, baignant dans une lumière glaciale, avec des mouvements d’appareil aussi mécaniques que ceux des caméras de surveillance et une production design captant le réalisme terne des situations. Soderbergh cherche une objectivité absolue dans sa réalisation ; seul le montage et la musique technoïde de Cliff Martinez impulsent un rythme de thriller à un film refusant constamment le spectacle pour le spectacle. En cela, il invente un cinéma au diapason du monde contemporain, de sa rapidité et de son inquiétude.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intress par...

Mardi 15 mars 2022 S’il y a une date à ne pas oublier, c’est bien celle du vendredi 17 mars à 20h — tant que vous y êtes, ajoutez le lieu, l’Aquarium Ciné-Café — jour où sera (...)
Lundi 11 octobre 2021 Une querelle entre nobliaux moyenâgeux se transforme en duel judiciaire à mort quand l’un des deux viole l’épouse de l’autre. Retour aux sources pour Ridley Scott avec ce récit où la vérité comme les femmes sont soumises au désir, à l’obstination et...
Mardi 12 novembre 2019 Seul Américain à avoir remporté Le Mans, Carroll Shelby s’est reconverti dans la vente de voitures. Quand Henry Ford junior fait appel à lui pour construire la voiture capable de détrôner Ferrari, il saute sur l’occasion. D’autant qu’il connaît le...
Mardi 9 janvier 2018 Et si l’humanité diminuait pour jouir davantage des biens terrestres ? Dans ce reductio ad absurdum, Alexander Payne rétrécit un Matt Damon candide à souhait pour démonter la société de consommation et les faux prophètes. Une miniature perçante.
Mardi 2 février 2016 Après s’être égaré en racontant les tribulations gore d’un randonneur se sciant le bras pour survivre (127 heures), Danny Boyle avait besoin de se rattraper. Le natif de Manchester fait le job avec une évocation stylisée du patron d’Apple, première...
Mardi 5 mai 2015 De et avec Alan Rickman (Ang-Fr-ÉU, 1h57) avec Kate Winslet, Matthias Schoenaerts…
Mardi 29 avril 2014 De Jason Reitman (ÉU, 1h51) avec Kate Winslet, Josh Brolin…
Mardi 8 avril 2014 De Neil Burger (ÉU, 2h19) avec Shailene Woodley, Theo James, Kate Winslet…
Mardi 25 février 2014 Avec "The Grand Budapest Hotel", Wes Anderson transporte son cinéma dans l’Europe des années 30, pour un hommage à Stefan Zweig déguisé en comédie euphorique. Un chef-d’œuvre génialement orchestré, aussi allègre qu’empreint d’une sourde...
Jeudi 12 septembre 2013 Pour ses adieux au cinéma, Steven Soderbergh relate la vie du pianiste excentrique Liberace et de son dernier amant, vampirisé par la star. Magistralement raconté, intelligemment mis en scène et incarné par deux acteurs exceptionnels. Christophe...
Samedi 17 ao?t 2013 Une fable futuriste sombre, furieuse et politique, nourrie à la culture cyberpunk et filmée par le cinéaste de District 9 : une réussite qui tranche par son ambition thématique et son absence de compromis avec les superproductions américaines...
Lundi 15 avril 2013 Sur un sujet ô combien actuel — l’exploitation du gaz de schiste — Gus Van Sant signe un beau film politique qui remet les points sur les i sans accabler personne, par la seule force d’un regard bienveillant et humaniste sur ses...
Dimanche 7 avril 2013 Dans l’étourdissant sprint de sa prétendue fin de carrière, Steven Soderbergh marque le pas avec ce thriller psy qui ne retrouve que partiellement le charme de ses dernières réalisations, un peu écrasé par un script qui ne laisse que peu de place...
Mardi 26 février 2013 De Ben Lewin (ÉU, 1h35) avec John Hawkes, Helen Hunt, William H. Macy…
Mardi 29 janvier 2013 Kenneth Lonergan Fox Pathé Europa
Jeudi 16 ao?t 2012 Au seuil d’une retraite annoncée, Steven Soderbergh met le turbo et enchaîne les films marquant un réel accomplissement artistique, transcendant les genres et les sujets — ici, la chronique d’une poignée de strip-teaseurs en Floride — par une...
Vendredi 13 juillet 2012 De Kenneth Lonergan (ÉU, 2h30) avec Anna Paquin, J Smith Cameron, Matt Damon...
Mercredi 11 avril 2012 Un père de famille endeuillé achète un zoo pour offrir une nouvelle vie à ses enfants et se retrouve d’une communauté en souffrance. Superbe sujet à la Capra, que Cameron Crowe transforme en fable émouvante où l’on apprend à rêver les yeux ouverts...
Vendredi 23 mars 2012 De David MacKenzie (Ang, 1h32) avec Ewan McGregor, Eva Green…
Lundi 5 décembre 2011 Huis clos à quatre personnages tiré de la pièce «Le Dieu du carnage» de Yasmina Reza, le nouveau film de Roman Polanski est une mécanique diabolique et très mordante, sur la violence masquée derrière les apparences sociales, avec un quatuor de...
Mercredi 16 février 2011 Avec "True Grit", leur premier western, Joel et Ethan Coen reviennent à un apparent classicisme, même s’il est strié par des lignes obscures et intrigantes. Du grand spectacle et du grand cinéma. Christophe Chabert
Mercredi 12 janvier 2011 Du drame surnaturel en forme de destins croisés que le sujet autorisait, Clint Eastwood ne conserve que les drames individuels de ses personnages, dans un film d’une grande tristesse et d’une belle dignité. Christophe Chabert
Jeudi 8 juillet 2010 De Miguel Sapochnik (ÉU, 1h51) avec Jude Law, Forest Whitaker…
Vendredi 9 avril 2010 De Paul Greengrass (ÉU, 1h55) avec Matt Damon, Amy Ryan…
Jeudi 28 janvier 2010 De Guy Ritchie (ÉU-Ang, 2h08) avec Robert Downey Jr, Jude Law…
Samedi 9 janvier 2010 Toujours au sommet, Clint Eastwood réussit avec classicisme et émotions l’évocation du premier défi lancé au président Mandela : réunir l’Afrique du Sud autour de son équipe de rugby durant la coupe du monde 95. Christophe Chabert
Jeudi 1 octobre 2009 Drôle de film à défaut d’être un film drôle, le nouveau Soderbergh raconte l’escroquerie (moyenne) d’un Américain (moyen) au cœur d’un monde si rigide qu’il est incapable de gérer l’ingérable. Christophe Chabert
Vendredi 3 juillet 2009 De Steven Soderbergh (ÉU, 1h25) avec Sasha Grey, Chris Santos…
Mardi 13 janvier 2009 Cinéma / De Sam Mendes (ÉU, 2h05) avec Leonardo Di Caprio, Kate Winslet, Michael Shannon…
Jeudi 18 décembre 2008 Cinéma / Cette longue bio filmée de Che Guevara, présentée en deux parties, ressemble à une impasse : celle de son réalisateur, Steven Soderbergh, prisonnier d’un point de vue intenable face à son personnage. Christophe Chabert

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !