Biennale de la Danse : Olivier Dubois, montée de sève

Olivier Dubois

Anciennes usines Fagor-Brandt

ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Danse / Après "Tragédie" et "Auguri", Olivier Dubois revient à la Biennale de la Danse avec une création intitulée "Itmahrag". Un cri, des voix et des corps de la jeunesse, venus d’Égypte.

En 2012, le chorégraphe Olivier Dubois marque les esprits au Festival d'Avignon puis à Lyon, avec Tragédie. Dix-huit danseurs y marchent nus dans la pénombre, selon des règles précises, formant peu à peu un chœur hypnotique tragiquement humain. Pièce radicale, Tragédie s’inscrit aussi dans ce retour aux sources récurrent que le chorégraphe opère vers les origines de la danse : le rite, le chœur, le rythme, le corps, la transe… Quatre ans plus tard, les courses circulaires des vingt-quatre danseurs d’Auguri (présenté pour la première fois en France à la Biennale de Lyon en 2016) poursuivaient dans cette veine, battant au rythme des fondamentaux de la danse et du mouvement. Il y aura ensuite De l’origine, le solo autobiographique Pour sortir du jour et Tropismes… Mais creuser et retravailler les racines de la danse n’a jamais été pour Olivier Dubois s’extraire pour autant de l’actualité ni du pouls politique et sociétal du monde contemporain. Ni, non plus, se couper des affinités populaires de la danse (Olivier Dubois a d'ailleurs dansé pour Céline Dion et a campé le personnage de Frank Sinatra dans sa pièce L’Homme de l’Atlantique).

à lire aussi : Lyon : la Biennale de la Danse dévoile son programme

Urgence de la danse

La nouvelle création d’Olivier Dubois, Itmahrag (néologisme signifiant "festoyons"), se situe à l’entrecroisement des trois fibres artistiques du chorégraphe : éléments atemporels de la danse, enjeux politiques (sans message) contemporains, résonances populaires.

Un pied à Paris et un pied au Caire depuis plusieurs années, Olivier Dubois s’inspire pour cette pièce du mahraganat , courant musical égyptien croisant rythmes traditionnels, rap et électro, qui a déferlé parmi la jeunesse de l’ère post-Moubarak. Le mahraganat se danse et se chante dans la rue, les fêtes branchées, aux mariages, voire dans des spots publicitaires. « Les Égyptiens chantent et dansent partout, de manière discrète et intime mais cela fait partie intégrante de leur culture. Et là, j’ai observé avec beaucoup de curiosité le développement d’une musique et d’une danse plus sauvages, plus instinctives. Elle est d’apparence moins savante, totalement saturée, comme si chaque espace, instant devait être rempli, comme si le temps était compté » indique Olivier Dubois dans le dossier de presse de sa création.

Ode à la fête et à la jeunesse, Itmahrag est aussi le fruit d’une longue et étroite collaboration entre la compagnie d’Olivier Dubois et de jeunes musiciens et danseurs amateurs basés à Alexandrie. Sept interprètes amateurs, trois musiciens et quatre danseur se feront la vague déferlante et résonnante d’un cri de jouvence et d’une nouvelle manière de faire se mouvoir les corps.

Olivier Dubois, Itmahrag
Aux Usines Fagor-Brandt, dans le cadre de la Biennale de la Danse, ​du mercredi 9 au vendredi 11 juin


Repères

1972 : Naissance à Colmar

1997 : À 23 ans, décide de devenir danseur après des études en langues étrangères, droit et économie

2003-2007 : Collaborations avec Jan Fabre qui aura une grande influence sur son travail

2007 : Fonde sa propre compagnie

2012 : Création au Festival d’Avignon de Tragédie, dernier volet radical d’une trilogie (Révolution, Rouge, Tragédie)

2014-2017 : Directeur du Ballet du Nord

2016 : Création d’Auguri

2021 : Création de Itmahrag

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 5 septembre 2023 Après la pandémie qui l'avait confiné dans le théâtre antique de Fourvière en 2021, le défilé de la Biennale de la danse revient sur la Presqu’île et la rue de la (...)
Lundi 10 septembre 2018 Festival international reconnu, la Biennale de la Danse s’inscrit aussi dans un dispositif lyonnais voué à la danse contemporaine en pleine ébullition. Retour sur ce contexte stimulant, et sur les grands axes de l’édition 2018.
Mardi 13 septembre 2016 La Biennale démarre sur les chapeaux de roue cette semaine, avec certains des spectacles que nous vous avons conseillé dans notre dernier numéro. Parmi eux, (...)
Mardi 6 septembre 2016 La 17e Biennale de la Danse garde la tête haute et le tour de bras généreux, malgré un budget au rabais, embrassant une fois encore tous les styles de danse contemporaine actuels. Parmi les trente-sept spectacles proposés, en voici huit à ne pas...
Mardi 14 juin 2016 Toute Biennale de la Danse est constituée d'un mélange des genres, avec, cette année encore, du néoclassique (Thierry Malandain), du nouveau cirque (Collectif (...)
Samedi 13 septembre 2014 La manifestation la plus populaire de la Biennale de la danse aura lieu ce dimanche 14 septembre à partir de 14h, et déambulera entre la place des Terreaux et celle de Bellecour. Benjamin Mialot et Nadja Pobel
Mardi 9 septembre 2014 Secret d'une fin saison triomphale, le nouveau cirque est aussi cette année celui d'une rentrée haute en couleurs, Biennale oblige. Deux artistes (...)
Mardi 9 septembre 2014 En se donnant comme fil rouge la notion de performance, la 16e Biennale de la danse revisite le passé et interroge l'avenir. Un questionnement qui ne réduit pas la danse à son histoire, mais lui redonne son caractère toujours renaissant et...
Mardi 10 juin 2014 La seizième Biennale de la danse, toujours aussi prolifique et hétéroclite, se place cette année sous le signe de la performance et de ses avatars contemporains. Jean-Emmanuel Denave
Mardi 25 février 2014 Olivier Dubois présente à Lyon "Tragédie", créée au Festival d'Avignon en 2012. Une pièce-manifeste puissante et radicale, non pas en raison de la nudité des interprètes, mais par l'importance de ses enjeux et l'intelligence et la force de son...
Jeudi 2 janvier 2014 Neuf danseuses et neuf danseurs, nus, entrent et sortent d'une scène baignée de pénombre, au rythme lancinant d'un tambour pendant... quarante-cinq (...)
Mardi 10 septembre 2013 Un Toboggan dont on ne connaît pas encore la programmation, un Ballet de l'Opéra qui reprend un génial mais énième opus de William Forsythe, une Maison de la Danse qui ouvre sa saison avec Benjamin Millepied... Le début de l'année chorégraphique...
Dimanche 30 septembre 2012 Malgré de beaux moments dans le "Sacre du Printemps" de Thierry Thieû Niang, la dernière semaine de la Biennale de la danse nous laisse à nouveau sur notre faim d’inédit et de créativité. Jean-Emmanuel Denave
Lundi 24 septembre 2012 La deuxième semaine de la Biennale de la danse peut se résumer à ces quelques mots : une immense déception, un ovni sur-vitaminé et… Galvan ! Jean-Emmanuel Denave
Samedi 15 septembre 2012 La Biennale de la danse démarre lentement voire laborieusement avec deux spectacles surfaits : du butô frelaté signé Sankaï Juku, et un solo de Jan Fabre en manque d’inspiration… Jean-Emmanuel Denave
Vendredi 7 septembre 2012 Une grande dame «Je travaille toujours sur les mêmes choses : la mémoire, le vivre ensemble, la question de l’Histoire aussi, de ce qu’on nous a (...)
Vendredi 7 septembre 2012 34 compagnies internationales, 38 spectacles, 147 représentations… Pendant 18 jours, la 15e Biennale de la danse déploiera sa programmation riche, variée, efficace. Et pour sa première édition, la chorégraphe Dominique Hervieu conserve la ligne...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X