L'humour monstre

Expo / Une dizaine d'artistes ouvrent leur petite boutique des horreurs à la galerie Domi Nostrae. Pour une bonne tranche de rire et d'effroi mêlés. Jean-Emmanuel Denave

On ne se lasse pas des expositions de la galerie Domi Nostrae qui explorent obstinément la zone de flou et d'échanges réciproques entre figuration et défiguration, humanité et animalité, normalité et monstruosité... Mélanges des sexes, des organes, des identités. D'emblée, nous sommes accueillis par des dizaines d'yeux dessinés : des yeux à assembler soi-même par paires, des yeux inquiétants (certains ont plusieurs pupilles), débordant notre propre regard et leur propre fonction : car d'un œil à une vulve il n'y a qu'un pas, surtout lorsque trône non loin de là un phallus en bronze aussi torve qu'un regard. Ces œuvres sont signées Jean Faucheur, électron libre de l'art contemporain (ancien membre du groupe des Frères Ripoulin et artiste s'étant fait connaître en peignant dans la rue dans les années 80). L'artiste présente aussi de petites terres cuites blanches aux formes repoussantes, dégoulinantes, s'effondrant sur elles-mêmes. Mais encore et surtout de superbes "portraits" exécutés à la peinture aérosol : visages fantomatiques pulvérisés en poudres de peinture et poussières dérisoires. De Faucheur à la Grande Faucheuse, il n'y a, là aussi, qu'un (tré)pas.L'affreux rire de l'idiotL'exposition collective (au titre étonnant : Les Béatitudes bestiales de Brigitte B., en hommage au roman de J.P. Donleavy The Beastly Beatitudes of Balthazar B.) se poursuit avec une salle consacrée au portrait. Le célèbre peintre d'origine chinoise, Yan Pei-Ming, y est présent avec trois de ses œuvres : un Mao, un portrait presque réaliste et un autre ne laissant deviner que l'ombre ténue d'un visage parmi le paysage abstrait et neigeux d'une peinture grisâtre. Le malicieux Saverio Lucariello emballe quant à lui les visages sous cellophane, tandis que, non loin de là, Michel Gouery présente des masques viscéraux aux yeux exorbités... Sa "Bête" n'est pas mal non plus : sorte de mannequin en terre cuite émaillée, au visage poupin, mais aux organes sens dessus dessous, et aux tissus croisés avec ceux de quelques poulpes ou monstres marins... L'humour voisine toujours avec la monstruosité : l'hilarante vidéo Sculpture physique nous apprend, par exemple, comment transposer un visage humain à l'état de sculpture abstraite en y mettant des gants... de boxe ! Last but not least, cette exposition est l'occasion de découvrir un jeune artiste lyonnais, Thomas Foucher, obsédé par le temps, la mort et le corps humain qu'il définit lui-même comme "véhicule de location" ! Deux vanités et plusieurs portraits de prisonniers d'un goulag sont là pour nous le rappeler et imposer, déjà, la puissance trouble de l'artiste. Les Béatitudes bestiales de Brigitte B.À la Galerie Domi NostraeJusqu'au 17 juin

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 31 octobre 2023 Le festival Lumière vient de refermer ses lourds rideaux, les vacances de la Toussaint lui ont succédé… Mais ce n’est pas pour autant que les équipes de (...)
Mardi 31 octobre 2023 Si le tourisme en pays caladois tend à augmenter à l’approche du troisième jeudi de novembre, il ne faudrait pas réduire le secteur à sa culture du pampre : depuis bientôt trois décennies, Villefranche célèbre aussi en beauté le cinéma francophone....
Mardi 17 octobre 2023 Nicolas Piccato a quitté à la rentrée ses fonctions de directeur de Lyon BD, à sa demande. Arrivé en 2021 en remplacement du fondateur Mathieu Diez, parti au (...)
Mercredi 13 septembre 2023 Pour sa 5e édition, le festival de street-art Peinture fraîche quitte la halle Debourg pour investir sa voisine aux anciennes usines Fagor-Brandt. Du 11 octobre au 5 novembre, 75 artistes s'exposent sur 15 000m2.
Mardi 5 septembre 2023 C’est littéralement un boulevard qui s’offre au cinéma hexagonal en cette rentrée. Stimulé par un été idyllique dans les salles, renforcé par les très bons débuts de la Palme d’Or Anatomie d’une chute et sans doute favorisé par la grève affectant...
Mardi 29 août 2023 Et voilà quatre films qui sortent cette semaine parmi une quinzaine : N° 10, La Beauté du geste, Alam puis Banel & Adama. Suivez le guide !
Jeudi 17 août 2023 [mise à jour mercredi 23 août 2023] Déjà interdit à Paris, Montpellier et Toulouse ces derniers jours, le spectacle de Dieudonné a été interdit à Lyon, amis s'est tenu dans un champs privé à Décines, et est interdit à Grenoble une semaine plus tard....
Lundi 12 juin 2023 Le musée à l’architecture déconstructiviste accueille, jusqu’au 18 février, "Afrique, mille vies d’objets". Ces 230 objets africains, principalement datés du XXe siècle, collectés par le couple d’amateurs et marchands d’arts Ewa et Yves Develon,...
Mardi 28 mars 2023 Un nom douillet, une verve grivoise, crue, parfois joliment obscène : Doully — celle qui surnomme son public « ses p’tits culs » — passe deux fois en région ce mois-ci, nous voici ravis.
Lundi 10 octobre 2022 Le spectacle vivant est un des rares moment où l’on ne fait qu’une chose à la fois. Pour le public, du moins... Car Les Rois Vagabonds, eux, jonglent entre les disciplines durant plus d'une heure. Leur "Concerto pour deux clowns" est joué au Grand...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X