Group Doueh & Cheveu : mariage dérangé

Nuit 2 - Le circuit



ce spectacle n'est pas à l'affiche actuellement

Rock / En marge de Nuits Sonores, se poursuivent au Marché Gare les festivités des 10 ans de Born Bad Records. Au menu, la transposition en live de l'un des disques les plus fous de ces derniers mois, témoignant de la rencontre au sommet (et dans le désert) entre les rockeurs arty-punk de Cheveu et la légende sahraoui Group Doueh.

Lorsque l'on parle d'improbables rencontres, on a coutume de parler de "mariage de la carpe et du lapin". Mais s'agissant du mariage dont il est question ici, non seulement l'expression ne suffit pas – les épousailles d'un poisson et d'un rongeur étant banales en comparaison – mais en plus il faudrait déjà pouvoir trouver carpe et lapin à l'image de Cheveu et Group Doueh. C'est dire le genre d'association à laquelle on a affaire ici.

à lire aussi : Des outils et des hommes

D'un côté, Cheveu, apôtre du garage-punk viré pop joueuse émargeant chez Born Bad Records, ravissant à parts égales partisans de l'underground et branchés en tout genre. De l'autre, un groupe du Sahara occidental, mené par le guitariste Baamar "Doueh" Selmou et sa famille, spécialisé dans l'animation de bals à coups de traditionnels hassani maltraités en une sorte de transe rock, tellement fascinant que le label Sublime Frequencies a pris sur lui de le faire découvrir jusqu'outre Atlantique, provoquant chaque fois des lâchers de mâchoires. La rencontre n'allait pas de soi et a été pour le moins improvisée par quelques entremetteurs.

Monstre rock

On vous passe les détails mais voilà qu'un jour de début 2016, Cheveu se retrouve à Dakhla (Sahara occidental, donc) face-à-face avec le Group Doueh avec, en gros, une mission : ramener quelque chose de ce voyage. Si possible un disque. Ils ont dix jours.

à lire aussi : Bon annivers'Air

Les uns et les autres ne se connaissent pas, ne partagent pas les mêmes références, le même mode de vie, ne parlent pas la même langue... Autant de réalités, qui – timing serré ajouté – ne leur laissent guère le temps de faire les présentations. C'est donc par la musique – et une consommation excessive de thé – que les deux groupes s'apprivoisent, se jaugent, se défient même, jusqu'à trouver dans une sorte de ping-pong musical qui porte à la transe, un terrain d'entente malgré tout accidenté baptisé Dakhla Sahara Session.

Car ici, point de fusion mais une friction qui ouvre un nouveau champ musical inédit sous nos latitudes – loin de la world music à la papa – et d'où jaillissent on ne sait trop comment des morceaux hypnotiques, entre chants traditionnels, improvisations (et même, pourrait-on dire, matchs d'improvisations) et bricolage punk.

Personne ne perd à aucun moment son identité mais les deux entités en construisent une propre, hybride et un peu folle. Réussissant l'exploit d'un mariage arrangé d'une déraison absolue qui accouche d'un monstre rock aux contours fascinants.

à lire aussi : G'Boï & Jean-Mi : « On part facilement dans des délires... »

Group Doueh & Cheveu
À l'Épicerie Moderne le jeudi 25 mai

Dakhla Sahara Session (Born Bad Records)

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 16 mai 2024 Le festival Nuits Sonores 2024 a marqué un tournant avec sa première édition aux Grandes Locos, un nouveau lieu qui a vibré au rythme des musiques électronique. Avec une programmation diversifiée et une affluence significative, le festival a su se...
Lundi 29 avril 2024 Année après année, la programmation du festival de musiques électroniques Nuits sonores s'étoffe, tant et si bien qu'on peut se perdre dans la (vaste) offre de concerts et DJ sets. Découvrez la sélection du Petit Bulletin !
Mardi 9 mai 2023 Musique pop, geek, avant-gardiste, artificielle, sons indisciplinés, mélodies lancinantes, et glitchées… Ces productions cristallines qui louchent vers le kitsch surchargé découlent d’un véritable mouvement : l’hyperpop. Plus qu’un genre musical,...
Mardi 24 janvier 2023 Ellen Allien, DJ emblématique de la scène berlinoise de la première décennie des années 2000, fait son retour à Nuits sonores ; la patronne de Bpitch Control était déjà là lors de la première édition, il y a vingt ans.
Mardi 24 mai 2022 En Chine, à Taïwan ou encore en Indonésie, une nouvelle scène novatrice et exploratrice renouvelle les codes des musiques électroniques et s'implante autour du monde : Nuits sonores s'en fait l'écho dans sa programmation.    
Mardi 24 mai 2022 Pas question pour Nuits sonores d’abandonner la scène 360°, née l'an dernier de la contrainte Covid, grâce à laquelle les artistes visuels que l’on appelait hier VJs sortent de l’ombre pour faire de l’image numérique un élément vivant au service de...
Jeudi 17 février 2022 Les Parisiens de Bryan’s Magic Tears ont sorti mi octobre leur troisième album, "Vacuum Sealed". Le groupe signé sur Born Bad sera au Périscope ce jeudi 17 février.
Lundi 18 octobre 2021 L'utilisation temporaire de Fagor-Brandt est prolongée jusqu'en novembre 2023, à la demande des acteurs culturels occupant le lieu. Mais rien n'est résolu pour la suite qui, au contraire, semble se compliquer, la Métropole n'ayant rien anticipé.
Jeudi 29 avril 2021 Nuits sonores aura lieu pour la première fois en été, fin juillet, avec un format adapté, assis ou couché — mais bel et bien à Fagor-Brandt. L'European Lab se déroulera en juin uniquement sur Internet.
Vendredi 17 avril 2020 C'était prévisible : pourtant déjà reporté à fin juillet, le festival de musiques électroniques lâche l'affaire une seconde fois. Il n'y aura probablement pas d'édition 2020.
Lundi 23 mars 2020 Cette fois, c'est officiel : Nuits sonores reporte à son tour son édition 2020, qui se déroulera donc du 22 au 26 juillet. Les principaux modules (les (...)
Mercredi 29 janvier 2020 Dévoilement intégral ou presque de la programmation de Nuits sonores 2020 : une édition qui regarde beaucoup vers le passé et se recentre comme rarement sur la musique électronique, tout en continuant à dénicher de nouvelles pépites. On...
Mardi 10 septembre 2019 Parmi les dernières pépites de Born Bad Records, Bryan's Magic Tears, invité du Ninkasi Festival, sonne comme une réminiscence de l'esthétique "slacker" des 90's. À moins qu'il ne soit un symptôme involontaire de son époque.
Jeudi 23 mai 2019 Avec ses 200m2 situés à quelques pas du Sonic, Baston est le nouveau QG des cultures alternatives, féministes et queer. Un lieu de boom et non de teuf. On vous explique.
Lundi 14 janvier 2019 Exilé de son Val-de-Marne natal, le Villejuif Underground de Nathan Roche revient (enfin) présenter son deuxième album à venir : "When will the flies in Deauville drop ?". Le retour en grande pompe d'un groupe toujours délicieusement à côté de ses...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X