Party hard !

Le versant électronique de la Fête de la musique telle qu'on la célèbre à Lyon ressemble à un Apéro sonore à retardement (la gratuité, le réenchantement de l'espace public, l'hédonisme en partie diurne, tout ça). La programmation de qualité en moins ? Pas nécessairement. Benjamin Mialot

Chaque année, c'est la même question qui revient : où passer le soir du 21 juin lorsque l'on n'a d'oreilles que pour les onomatopées de synthèse ? Déjà, pas dans Lyon extramuros, où chorales et fanfares règnent quasiment sans partage. En centre-ville en revanche, au moins quatre spots valent le détour.

D'abord la très populaire place Colbert, dans le premier arrondissement, où l'association Dofus Dofus proposera un plateau ghetto ascendant tropical de haute volée (avec Douster, JayWeed et Tête de Tigre en guise d'apothéose). Ensuite l'imprenable Jardin des curiosités, dans le cinquième, où la deep house sera à l'honneur, notamment grâce à Hôtel Particulier et Flow Myers. Enfin, le quai de Serbie, dans le sixième, et le parc de la Cerisaie, dans le quatrième, où seront fêtés non seulement la musique, mais aussi deux anniversaires : d'un côté celui du collectif techno Basse Résolution, organisé avec la bénédiction de Pascal Roeder et de Grego G (résident des soirées "Concrete", qui affolent la capitale depuis quelques mois) ; de l'autre celui du sound system Dub Addict, qui invitera pour l'occasion Roots & Future, le batteur d'High Tone.

Fête comme chez nous

Une fois n'est pas coutume, c'est toutefois dans le septième arrondissement, du côté de Gerland, que se situera l'épicentre électronique de l'événement, plus précisément au cœur du Parc des Berges, où se dresseront trois scènes. Particularité de leur programmation cette année : elle n'a pas été confiée à des activistes locaux, mais à un jury de professionnels composé de David Fontaine (directeur adjoint du Transbordeur), Martin Leclercq (programmateur du DV1), Aurélien Pescher (du groupe Cosmos70) et votre serviteur. A l'arrivée, elles seront foulées par pas moins de vingt-et-un groupes et DJs (sur près de quatre vingt dix candidatures), le temps d'une soirée découpée à l'ancienne - warm up, peak time, chill out – et volontairement hétéroclite. Impossible de rentrer dans le détail sans produire un effet catalogue. Retenez juste que, de l'ambient volatile de Act of Beauty à la French Touch appliquée de Decide en passant par les mélodies autoroutières de Deykraft, les "dubsteperies" bien sales de Red Rad Riot, l'electronica pimentée de Miso Soup, la house boisée de K.A.M.E., les panachages saisonniers de Bärchen, le punk rock pixelisé de Shok Doktrine ou la trance "science-fictionnesque" de Nova Stuff, il n'y a absolument rien à jeter dans le line-up ainsi composé. Et que «la modestie est la vertu des tièdes».

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 2 février 2016 06.02.16 Kenny Larkin  Maître du groove sur la planète techno de Détroit, pétri d’influences profondément soul voire gospel qu’il insère subtilement au (...)
Mardi 24 février 2015 Pour les gens de la musique électronique, l'image et la lumière ne sont (trop) souvent que des placebos pour laptopgazer – comme on parle de shoegazers (...)
Mardi 30 septembre 2014 An de grâce 79 ap. J-C : le Vésuve pique un fard et ensevelit Pompéi sous les cendres. Nos experts sont formels, Lyon va subir le même sort cette semaine. La faute au Rumble Festival. Benjamin Mialot
Mardi 17 juin 2014 Bichonnée par la ville, promue par un nombre croissant d'associations, la musique électronique se taille une nouvelle fois la part de Lyon. Revue des troupes. Benjamin Mialot
Vendredi 7 février 2014 Jusqu'à la veille des Auditions Inouïs du Printemps de Bourges sises les 13 et 14 février au Marché Gare, découvrez chaque jour l'un des candidats de l'antenne Rhône-Alpes Tagada Tsoin Tsoin. Et en avant-première les vidéos live réalisées tout...
Vendredi 14 juin 2013 Ça alors ! Comme le temps passe vite. L'hiver a peine terminé voici venir le 21 juin, l'été et la Fête de la Musique. Ah ! Comme l'envie de tout voir est grande ! Mais comme c'est impossible, voici notre sélection rock-pop-jazz-variété, totalement...
Jeudi 13 juin 2013 Le 21 juin, à moins d'être complètement sourd, on sent bien qu’il se passe quelque chose, que la musique est partout, qu’elle remplit les moindres espaces (...)
Jeudi 14 juin 2012 Les musiques électroniques sont, dans bien des métropoles françaises, le parent pauvre de la Fête censée les célébrer. À Lyon, elles en sont plutôt l'enfant gâté. Benjamin Milaot
Vendredi 1 juin 2012 On savait le label Gourmet Recordingz du genre à ne rien faire comme les autres. Par exemple, naître en plein acmé de la crise du disque pour servir (...)
Vendredi 25 février 2011 Entretien / On leur doit la poussée d’Aphte Punk, la découverte d’Alienhearts et l’ébullition de Miso Soup. Seb Carret et Martin Leclercq, deux geeks dans la petite trentaine, ont créé Galacticut en 2007 avec la ferme intention de mettre du freak...
Jeudi 21 octobre 2010 N’en déplaise à son nom de scène, le premier maxi du newcomer sorti chez Bee n’est assurément pas de la soupe. Mais ses accointances avec la culture nipponne (...)

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X