Scènes Découvertes, balle au centre

Politique Culturelle / La Ville de Lyon a décidé de remettre en jeu le label des huit Scènes découvertes de la cité. Pour chacune d'entre elles, l'enjeu est important tant l'aide financière et la mise en réseau bénéficient à ces structures souvent fragiles mais au travail sur l'émergence primordial.

Le dispositif Scènes découvertes est l'une des grandes réussites des mandats successifs de Gérard Collomb et de l'adjoint à la Culture qui a initié ce projet, Patrice Béghain. Initié en 2002, l'opération visait à aider les jeunes artistes à trouver de premières scènes, s'épanouir, répéter mais aussi à se faire repérer par des professionnels sensibilisés à la programmation de ces lieux labellisés. Une sorte de "second palier", après la formation, avant le passage vers une vie d'artiste professionnel. Un sas de transition dont l'autre but était bien évidemment d'offrir au public lyonnais un regard permanent sur les bouillonnantes scènes artistiques locales à moindre coût. Le tout, avec le soutien financier et une aide à la communication de la Ville de Lyon. La Drac abondait aussi financièrement. Au départ, seules les salles de théâtres étaient concernées : Les Clochards Célestes, l'Élysée, l'Espace 44 et les Marronniers. En 2006, le dispositif a été élargi à la danse et aux musiques actuelles. Et la Région Rhône-Alpes (pas encore Auvergne), alors dirigée par le socialiste Jean-Jack Queyranne, a rejoint le dispositif à son tour, lui offrant une stabilité accrue.

à lire aussi : Scènes découvertes en quête d'avenir

Malgré quelques soubresauts, comme en 2009, la pertinence de ces Scènes découvertes ne s'est jamais démentie et en 2010 le cirque a rejoint le dispositif. Aujourd'hui, huit salles de Lyon sont labellisées : les Clochards Célestes (théâtre), le Théâtre des Marronniers (théâtre), le Théâtre de l’Élysée (théâtre), l’Espace 44 (théâtre), le Croiseur (danse), À Thou Bout d’Chant (chanson), le Kraspek (musiques) et l’École de Cirque‐MJC Ménival (cirque). Lors de la saison 2018/2019, ces huit scènes avaient accueilli 60 000 spectateurs et spectatrices pour 380 spectacles.

Ce dispositif des Scènes découvertes, l'adjointe à la Culture de la nouvelle municipalité a décidé d'en faire un outil de sa politique : Nathalie Perrin-Gilbert avait affirmé dès la campagne électorale vouloir dynamiser l'émergence et la création. L'une des raisons de la coupe opérée dans la subvention de l'Opéra de Lyon (500 000€) était aussi, à budget constant, de trouver les moyens de mieux soutenir ce dispositif, qui correspond pleinement à son discours comme il le faisait déjà au temps de Patrice Béghain. Certaines, comme À Thou Bout d'Chant ou les Clochards Célestes ont déjà vu leurs subventions augmenter (de 5000€ pour le théâtre nouvellement dirigé par Martha Spinoux-Tardivat). Mais l'adjointe, qui s'est lancée dans une grande remise à plat de la politique culturelle de la Ville, a décidé — comme pour le NTH8 et le Théâtre des Asphodèles — de lancer un nouvel appel à projets pour ces labellisations Scènes découvertes : « après un bilan positif du dispositif, la Ville de Lyon, la DRAC et la Région ont décidé de relancer un appel à projet à l’échéance des conventions qui les lient avec les lieux du réseau. «

à lire aussi : Lyon : deux théâtres remis en jeu

« Ces lieux, soutenus par les partenaires publics, se sont engagés à programmer des spectacles d’équipes artistiques nouvelles et/ou d’une approche artistique innovante, à proposer un accompagnement professionnel renforcé des artistes, à favoriser la rencontre avec le public » dit encore le texte publié pour l'appel à candidatures. Ce nouvel appel à projet Scènes Découvertes porte sur la période 2022, 2023, 2024. Les conventions pourront être renouvelées une fois sans nouvel appel à projet, après un bilan partagé avec les partenaires publics. Les lieux candidats peuvent être localisés dans tous les arrondissements de Lyon mais, nouveauté, les disciplines visées sont élargies : les lieux d'arts de la rue, visuels ou autres peuvent candidater.​ Les lieux candidats doivent avoir « au cours des années précédentes, joué un rôle significatif en faveur de l’émergence artistique ». Les dossiers sont à déposer avant le 26 novembre. En janvier, les lieux préselectionnés seront auditionnés. Avant arbitrage en février puis présentation en juillet.

A priori, le chiffre de huit Scènes découvertes sera conservé. Ce qui veut dire que si un projet retient l'attention de la Ville et de ses partenaires, d'autres pourraient perdre leur labellisation. Il est possible que pour équilibrer les disciplines, une scène de théâtre, largement représenté, perde son label. Du côté du Croiseur, où l'activité danse est beaucoup moins visible — surtout en direction du public —, la question peut se poser sérieusement aussi.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Jeudi 4 novembre 2021 La Ville de Lyon vient de lancer une série d’appels à projets concernant les théâtres des 3e et du 8e arrondissements (actuels Théâtre des Asphodèles et NTH8). Ils seront ainsi peut-être confiés à de nouvelles équipes. Arbitrage prévu en...
Lundi 18 octobre 2021 L'utilisation temporaire de Fagor-Brandt est prolongée jusqu'en novembre 2023, à la demande des acteurs culturels occupant le lieu. Mais rien n'est résolu pour la suite qui, au contraire, semble se compliquer, la Métropole n'ayant rien anticipé.
Lundi 21 juin 2021 Alors, Fête de la Musique ou pas ? Au-delà des errances du ministère de la Culture, de la contre-communication de la Ville de Lyon qui désire s'ériger en défenseur des artistes, entre annulations diverses, lundi soir et jauges vite...
Vendredi 19 mars 2021 L'ancien adjoint à la Culture de Raymond Barre, Denis Trouxe, donne à son tour son avis sur la décision de flécher une partie — 500 000€ — de la subvention municipale de l'Opéra de Lyon vers de nouveaux projets.
Mercredi 3 février 2021 Ils sont les premiers à Lyon, certainement pas les derniers. À l'instar de ce qu'a fait le Centre Dramatique National de Toulouse en janvier, le théâtre des Clochards Célestes annonce tirer un trait sur le reste de sa saison face à l’incertitude...
Jeudi 21 janvier 2021 Pour succéder à l'historique Thierry Téodori, qui prendra sa retraite en juin prochain, c'est Thierry Pilat qui a été choisi par la nouvelle municipalité. Le Lyonnais, qui était jusqu'ici directeur du Fil — la SMAC de Saint-Étienne —, fait son...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !