Berlioz à la Côte

C’est traditionnellement fin août que la Côte-Saint-André honore Hector Berlioz, le fils prodige né dans la capitale de la Bièvre le 11 décembre 1803. Régis Le Ruyet

Niché au milieu des terres froides, le village de la Côte-Saint-André voit grandir Hector Berlioz jusqu’à ses dix-huit ans. L’âge du départ pour Paris, où un Bac en poche, le Côtois se destine à faire médecine comme papa. Mais rapidement, les études du carabin se voient contrariées, celui-ci préférant la musique à la thérapie. Inscrit au Conservatoire de Paris, il se consacre alors exclusivement à sa muse, jusqu’à obtenir en 1831 un premier prix de Rome en récompense de sa cantate Sardanapale. Protégé de l’Académie de France, il quitte dès lors la capitale pour mettre pied-à-terre à la Villa Médicis, «palais» d’attache des lauréats.

Nuits romaines

Après les nuits fantasmagoriques de Berlioz Liszt et le Diable, c’est la période italienne du compositeur que s’attache à faire vivre Berlioz et l’Italie, un carnaval romain. Du 22 août au 2 septembre et aux quatre coins du village, l’évocation du voyage transalpin de Berlioz imaginé par Bruno Messina, directeur de l’agence iséroise de diffusion artistique, donnera lieu à plus de cinquante événements. Onze soirées orchestrales se dérouleront dans la cour du Château Louis XI, qu’une conque acoustique (structure en forme de coquille ouverte diffusant le son vers le public) métamorphose chaque année en un auditorium de plein air de mille cinq cent places. Après la parade de rue et le succulent banquet sarde qui aura eu lieu la veille, le jeudi 23 août, le chef Jean-Claude Casadesus et l’Orchestre national de Lille ouvrent le bal par un Carnaval Romain, en compagnie de la mezzo-soprano Marie-Claude Chappuis. Le lendemain, venu en voisin, l’Orchestre national de Lyon se baigne dans des Jeux d’eau, une œuvre du compositeur Bruno Mantovani (photo) par ailleurs commandant de bord de la soirée. Le samedi 25 août, point de Berlioz pour François-Xavier Roth et l’orchestre les Siècles qui préfèrent avec le violoniste Tedi Papvrami porter loin le regard vers les pays de la Méditerranée tels que les ont décrits Charpentier, Massenet, Lalo et Ravel. Chantre des polyphonies, le dimanche 26 août, l’ensemble A filetta réquisitionne l’église abbatiale de Saint-Chef pour un après-midi corsé, tandis que l’orchestre de l’armée italienne Banda Nazionale dell’Esercito prend position en soirée au Château et conclut cette première semaine de Berlioz in situ.

Festival Berlioz
À la Côte-Saint-André
Du mercredi 22 août au dimanche 2 septembre

 

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 10 juillet 2024 Patricia Mazuy signe un long-métrage plus convaincant dans le drame que dans le suspense avec "La prisonnière de Bordeaux", avec "Dreaming walls" Amélie Van Elmbt et Maya Duverdier présentent un documentaire énigmatique évoluant dans les lieux...
Mercredi 10 juillet 2024 Avec Emilia Perez - nouveau film de Jacques Audiard mélangeant polar, mélodrame et comédie musicale - l'auteur démontre qu'il est à son summum. Retrouvez aussi Girls will be girls, un récit d'apprentissage sincère ainsi que la foultitude des sorties...
Mercredi 10 juillet 2024 Le Petit Bulletin a rencontré Karim Leklou et l'équipe du film "Le roman de Jim" pour retracer la génèse de ce récit d'une grande tendresse. Dans un tout autre registre, la série Alien présente un nouvel opus : Romulus, particulièrement inspiré du...
Mercredi 10 juillet 2024 Comment François Truffaut abordait-il la féminité ? La réponse en cinq films, en ressortie nationale cette semaine du 7 août. Un article y est consacré en rubrique cinéma du Petit Bulletin. Retrouvez aussi les sorties cinéma à Lyon du 7 août 2024...
Mercredi 10 juillet 2024 Pour célébrer Marcel Pagnol 50 ans après sa mort, Carlotta propose une ressortie de dix de ses films en copies restaurées. Retrouvez notre guide dans la rubrique cinéma du Petit Bulletin. On accueille aussi la sortie de Belle Enfant, une comédie...
Mercredi 10 juillet 2024 Un polar tordu et déconcertant, mais aussi parfois virtuose et sidérant (Mad Fate), un dîner presque parfait qui rate son côté "comédie" avec quelques gags mal rythmés (Dîner à l'anglaise) et un polar indien percutant, politique et féministe...
Vendredi 5 juillet 2024 Un programme "À l’ombre de la forêt", concocté à destination des Lyonnaises et Lyonnais qui ont prévu de passer leur été sur le bitume : du 10 au 27 juillet, le parc de la Tête d’Or vivra au rythme des Estivales Lyon nature.
Vendredi 5 juillet 2024 Escape game, ateliers d’écriture, d’illustration et de découpage, lecture, jeux de société, dédicaces… Le programme du traditionnel rendez-vous jeunesse donné par Quais du Polar autour de la littérature jeunesse foisonne de bonnes idées.
Jeudi 4 juillet 2024 Le 14 juillet arrive à grands pas, accompagné de toutes les festivités de rigueur. Entre les feux d’artifice, les soirées et les célébrations, difficile de s’y retrouver. Pour bien se préparer, nous avons dressé une liste des évènements à Lyon et...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X