Les Intergalactiques, chapitre 5

Grand événement de science-fiction lyonnais, les Intergalactiques possède à l’instar d’une fusée, plusieurs étages. Sauf qu’ici, les différents compartiments s’ajoutent au lieu de se détacher, et permettent au festival de se propulser toujours plus haut. Placée “sous le signe de l’Union Jack”, la 5e édition brasse concerts, tea-time, quizz, tables rondes, conférences, rencontres et signatures avec une trentaine d’invités, ainsi qu’une programmation cinématographique des plus solides.

à lire aussi : Les Intergalactiques : tea time machine

Un “double bill” spécial London burning ! pour commencer avec La Bombe de Peter Watkins et l’un des chefs-d’œuvres de Alfonso Cuarón, Les Fils de l’Homme. Une dystopie implacable sublimée par une réalisation parmi les plus stupéfiantes de la décennie — le triomphe du fond et de la forme réunis.
Également à l’affiche du festival, Le Sixième Continent de Kevin Connor, sucrerie d’autrefois, et Moon, premier film de Duncan Jones (dont Warcraft : Le Commencement va bientôt sortir).

Notons que les amateurs de formats courts pourront découvrir le cru 2016 dans le genre science-fiction, mais également les films réalisés en 48h début mai à l’invitation de l’association AOA, coorganisatrice des Intergalactiques. On serait incomplet si on oubliait "on projette en chaussettes", une salle permanente interdite aux chaussures et dévolue à des objets filmiques variés, ou la Nuit des Séries qui fera la part belle aux œuvres britanniques. Dr Who devrait être du voyage, mais si John Drake alias Le Prisonnier ou Emma Peel n’y figurent pas, il y aura lieu de manifester son courroux en hurlant à voix basse : “Shocking !

Les Intergalactiques
Au Théâtre Kantor et à la MJC Monplaisir du 12 au 15 mai
www.intergalactiques.net

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Cinéma...

Lundi 5 septembre 2022 Bien qu’il atteigne cette année l’âge de raison avec sa 7e édition, le Festival du film jeune de Lyon demeure fidèle à sa mission en programmant l’émergence des (...)
Mercredi 17 ao?t 2022 Et si Forrest Gump portait un turban et dégustait des golgappas plutôt que des chocolats ? L’idée est audacieuse mais aurait mérité que le réalisateur indien de Laal Singh Chaddha se l’approprie davantage. Si l’intrigue réserve forcement peu de...
Mercredi 11 mai 2022 Alors que son film posthume Plus que jamais réalisé par Emily Atef sera présenté dans la section Un certain regard du 75e festival de Cannes, l’Aquarium (...)
Vendredi 13 mai 2022 Fruit du travail de bénédictin d’un homme seul durant sept années,  Junk Head décrit en stop-motion un futur post-apocalyptique où l’humanité aurait atteint l’immortalité mais perdu le sens (et l’essence) de la vie. Un conte de science-fiction avec...
Mardi 26 avril 2022 Les organisateurs d’On vous ment ont de le sens de l’humour (ou de l’à propos) puisqu’ils ont calé la septième édition de leur festival pile entre la présidentielle et les législatives. Une manière de nous rappeler qu’il ne faut pas tout...
Mardi 26 avril 2022 Orfèvre dans l’art de saisir des ambiances et des climats humains, Mikhaël Hers (Ce sentiment de l’été, Amanda…) en restitue ici simultanément deux profondément singuliers : l’univers de la radio la nuit et l’air du temps des années 1980. Une...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !