Papa poule, papa coule : "C'est ça l'amour"

Drame | de Claire Burger (Fr, 1h38) avec Bouli Lanners, Justine Lacroix, Sarah Henochsberg…

Vincent Raymond | Mardi 26 mars 2019

Photo : © Mars Films


Sa femme l'ayant quittée, Mario est tout tourneboulé. S'accrochant à l'espoir de la voir revenir, il tente avec sa maladresse bienveillante de préserver ses filles du cataclysme qui les ronge tous. Mais rien n'est facile dans cette famille de guingois : même l'amour en a pris un coup.

Ce portrait-mosaïque d'une famille bohème — très loin d'être bourgeoise — dynamitée par la défection maternelle fait penser à un jeu de billard américain, quand la blanche vient de casser le paquet et que les boules s'échappent en tout sens : Claire Burger s'attache en effet à la trajectoire de chacun des personnages de la famille atomisée, dans l'apprentissage de ses nouveaux repères, si bancals soient-ils. Car Mario n'occupe pas seul les premiers plans (à la différence du père joué par Romain Duris dans Nos batailles, confronté à une situation similaire) : le film ménage de la place aux filles, dans leur émancipation de l'âge d'enfant, leur confrontation aux chamboulements multiples secouant par ailleurs l'adolescence (premières amours, désir d'indépendance).

C'est ça l'amour doit beaucoup à ses comédiens et comédiennes, ainsi qu'à l'osmose entre l'humanité dépenaillée de Mario et ce que dégage naturellement Bouli Lanners. La maison où le personnage campe est à son image : sens dessus-dessous mais respirant une indéniable authenticité du fait de son sympathique capharnaüm. Comme le film, en somme.


C'est ça l'amour

De Claire Burger (Fr, 1h38) avec Bouli Lanners, Justine Lacroix...

De Claire Burger (Fr, 1h38) avec Bouli Lanners, Justine Lacroix...

voir la fiche du film


Depuis que sa femme est partie, Mario tient la maison et élève seul ses deux filles. Frida, 14 ans, lui reproche le départ de sa mère. Niki, 17 ans, rêve d'indépendance. Mario, lui, attend toujours le retour de sa femme.


entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter