Films sortis en salles la semaine du 23 août 2023

À voir

★★★☆☆ Anatomie d’une chute 

Autrice à succès, Sandra vit avec son mari Samuel et leur fils handicapé visuel dans un chalet de montagne. Quand le corps de Samuel est retrouvé écrasé au pied de la maison, la piste du meurtre est envisagée du fait des rapports tendus entre les époux. Un long combat judiciaire s’engage…

Interroger ce que l’on a vu et ce que l’on n’a pu voir ; disséquer ce qui a été dit comme ce qui s’est tu ; prêter des intentions et établir des conjectures… Ces quelques phrases condensent le principe d’une enquête puis d’un procès ; Anatomie d’une chute les illustre en chamboulant les perceptions : il donne en effet à voir les sons (en nous permettant d’assister à des flash-backs ou grâce aux sous-titres traduisant l’allemand ou l’anglais parlé dans le film) ; nous fait imaginer des hypothèses contradictoires d’autant plus crédibles qu’un lourd passif pèse entre Sandra et Samuel. Et que le ou les mobiles sont assénés avec une redoutable conviction par l’avocat général (Antoine Reinartz, méconnaissable et prodigieux de férocité), contribuant à instiller un doute d’une rare épaisseur. La mécanique judiciaire en devient hypnotique, l’issue ressemblant à la magnifique incertitude finale de Match Point de Woody Allen. Il y a ici la tension dramatique qui faisait si cruellement défaut à Saint Omer d’Alice Diop — sans doute parce qu’ici la réalisation tente de capter quelque chose au-delà de l'audiences en filmant une audience. Nous reviendrons évidemment plus en détails sur cette Palme d’Or über grenobloise lors de sa sortie…

De Justine Triet (Fr., 2h30) avec Sandra Hüller, Swann Arlaud, Milo Machado Graner…


À la rigueur

★★☆☆☆La Guerre des dieux - New Gods : Yang Jian 

Dieu jadis respecté, Yang Jian a perdu de sa superbe (et des pouvoirs) après un drame familial l’ayant conduit à emprisonner sa sœur dans une montagne. Devenu chasseur de primes, il est engagé pour récupérer un fugitif ayant (découvrira-t-il) un lien avec son  passé mais aussi avec l’équilibre du monde…

Pour comprendre les grandes lignes de l’intrigue, il n’est heureusement pas nécessaire d’avoir vu le précédent film d’animation signé Ji Zhao : censé être l’opus fondateur d’une saga centrée sur les dieux chinois, New Gods: Nezha Reborn (2021) n’a en effet pas eu la chance de sortir sur grand écran, à la différence de sa précédente réalisation, White Snake (2019). Revisitant la mythologie chinoise à la manière vaguement galacto-steampunk — entre Ulysse 31 et Les Chevaliers du Zodiaque, mais en plus costaud esthétiquement — Ji Zhao continue d’avancer ses pions sur la scène de l’animation internationale avec ses films à bien des égards hybrides. Les histoires et les faciès conservent ici des traits asiatiques mais en se conformant au globish produit par les studios occidentaux lorsqu’ils recyclent les contes et légendes nordiques (voir Dragons) ou de l’heroic fantasy. Si le résultat s’avère visuellement satisfaisant, parfois impressionnant, La Guerre des dieux est cependant pénalisé par une inconstance dans le rendu de quelques personnages, ainsi que par la nébulosité de certaines ramifications superflues.

De Ji Zhao (Chi., 2h08) Animation

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Cinéma...

Mardi 31 octobre 2023 Le festival Lumière vient de refermer ses lourds rideaux, les vacances de la Toussaint lui ont succédé… Mais ce n’est pas pour autant que les équipes de (...)
Mardi 31 octobre 2023 Si le tourisme en pays caladois tend à augmenter à l’approche du troisième jeudi de novembre, il ne faudrait pas réduire le secteur à sa culture du pampre : depuis bientôt trois décennies, Villefranche célèbre aussi en beauté le cinéma francophone....
Mardi 5 septembre 2023 C’est littéralement un boulevard qui s’offre au cinéma hexagonal en cette rentrée. Stimulé par un été idyllique dans les salles, renforcé par les très bons débuts de la Palme d’Or Anatomie d’une chute et sans doute favorisé par la grève affectant...
Mardi 29 août 2023 Et voilà quatre films qui sortent cette semaine parmi une quinzaine : N° 10, La Beauté du geste, Alam puis Banel & Adama. Suivez le guide !
Lundi 5 septembre 2022 Bien qu’il atteigne cette année l’âge de raison avec sa 7e édition, le Festival du film jeune de Lyon demeure fidèle à sa mission en programmant l’émergence des (...)
Mercredi 17 août 2022 Et si Forrest Gump portait un turban et dégustait des golgappas plutôt que des chocolats ? L’idée est audacieuse mais aurait mérité que le réalisateur indien de Laal Singh Chaddha se l’approprie davantage. Si l’intrigue réserve forcement peu de...
Mercredi 11 mai 2022 Alors que son film posthume Plus que jamais réalisé par Emily Atef sera présenté dans la section Un certain regard du 75e festival de Cannes, l’Aquarium (...)
Vendredi 13 mai 2022 Fruit du travail de bénédictin d’un homme seul durant sept années,  Junk Head décrit en stop-motion un futur post-apocalyptique où l’humanité aurait atteint l’immortalité mais perdu le sens (et l’essence) de la vie. Un conte de science-fiction avec...
Mardi 26 avril 2022 Les organisateurs d’On vous ment ont de le sens de l’humour (ou de l’à propos) puisqu’ils ont calé la septième édition de leur festival pile entre la présidentielle et les législatives. Une manière de nous rappeler qu’il ne faut pas tout...

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X