Originaux et avatars

Cinéma / Une rentrée cinématographique riche en auteurs : consacrés, en voie de le devenir, de retour au premier plan ou depuis longtemps au sommet. Christophe Chabert

Mois après mois, on le répète : à rebours de la sinistrose ambiante, le cinéma se porte bien. L’été record qui s’achève en est la preuve ultime, même si ledit record est lié à une déferlante de blockbusters américains à la qualité discutable. En général, septembre transforme cet assaut quantitatif en réelle envolée qualitative ; la sortie la semaine dernière d’Un prophète, chef-d’œuvre total de Jacques Audiard, a donné le la des réjouissances à venir.

Quatre étoiles pour trois gros

Cette rentrée, c’est d’abord le débarquement en force des grands auteurs consacrés, avec des projets souvent ambitieux, parfois aux antipodes de leurs films précédents. Jim Jarmusch n’avait rien tourné depuis le beau Broken Flowers. Avec The Limits of control (le 2 décembre), il donne un prolongement à sa réflexion distanciée sur le film noir entamée dans Ghost Dog en suivant un tueur à gages (Isaach de Bankolé) sur les routes espagnoles. Le casting (Garcia Bernal, Hurt, Swinton, Murray…) est plus qu’alléchant. Si Jarmusch semble monter en puissance depuis son retour flamboyant avec Dead man tout en cultivant un territoire cinématographique très singulier, Francis Ford Coppola, après l’étrange Homme sans âge, revient définitivement aux sources artisanales d’un cinéma autobiographique et autofinancé avec Tetro (le 9 décembre). On y retrouve enfin sur un écran le trop rare Vincent Gallo. Quant à Terry Gilliam il traîne comme un boulet sa réputation de cinéaste maudit ; il a failli la voir définitivement confirmée après la mort d’Heath Ledger, qui interprétait le rôle principal de L’Imaginarium du Docteur Parnassus (le 11 novembre). Au prix d’une pichenette scénaristique et grâce au dévouement de trois acteurs classieux (Johnny Depp, Jude Law et Colin Farrell), le film a pu tout de même se terminer. Bonne nouvelle : c’est sans doute le meilleur du cinéaste depuis longtemps. Il s’y livre à un autoportrait mélancolique en magicien berné par un pacte inégal avec le Diable, figure transparente du costard-cravate des studios hollywoodiens.

Épicerie fine

Les fans hardcore de Southland Tales et de Donnie Darko savent que Richard Kelly est un des jeunes cinéastes américains à suivre. The Box (le 4 novembre) est certes une commande, l’adaptation d’une nouvelle de l’écrivain Richard Matheson, mais on fait confiance à ce tourmenteur de la culture geek pour se l’approprier et en faire une grande œuvre de SF parano. Déjà en orbite depuis quelques années, l’immense Wes Anderson surprend son monde en tournant un film d’animation pour enfants, Fantastic Mister Fox. Un cadeau de noël idéal (il sort le 23 décembre…) pour les grands et les petits cinéphiles. Une semaine avant, les spectateurs du monde entier auront ouvert le gros paquet surprise de fin d’année : Avatar, le nouveau James Cameron, dont la révolution autoproclamée a été calmée par les 15 minutes diffusées le 21 août dernier. Ce conte de science-fiction à la mythologie inédite arrivera-t-il à doser technologie hi-tech et enjeux dramatiques (sinon théoriques, car c’est pour l’instant la piste la plus intéressante de ce que l’on en a vu) ? Même si Caché marquait une nette reprise en main de son cinéma, rien ne laissait présager que Michael Haneke signerait avec Le Ruban blanc (le 21 octobre) son meilleur film — et sa première palme cannoise. C’est pourtant le cas, tant cette œuvre exigeante ouvre de troublants abîmes de sens dans une forme implacable et magistrale. Katrhyn Bigelow semblait s’être noyée depuis son blockbuster sous-marin avec Harrison Ford, K19. Démineurs (le 23 septembre), son dernier film, est une réussite incroyable et pourtant pas évidente, puisque la réalisatrice y utilise les codes du film d’action pour faire éprouver le quotidien des soldats américains en Irak. Cette absence de distance est ce qui, en définitive, rend le film si politique et impressionnant. Une autre grande cinéaste est en train de creuser son trou : l’Anglaise Andrea Arnold. Après le déjà remarquable Red Road, elle passe la vitesse supérieure avec l’excellent Fish Tank (le 16 septembre), récit de la dérive poético-réaliste d’une ado mal dans ses baskets. Elle a partagé à Cannes le prix du jury avec le Coréen Park Chan-Wook qui, après deux films mineurs, fait un come-back étourdissant avec une comédie gore, baroque, excessive et réjouissante, Thirst (le 30 septembre). L’année se terminera par un petit événement qui fait déjà saliver : après la réussite incontestable du premier volet, Paco Plaza et Jaume Balaguero ont donné une suite à Rec, petit miracle du fantastique espagnol. Feront-ils mieux ? Ou juste aussi bien ? On ne sait pas pourquoi, mais on le sent bien, nous, ce Rec 2

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mercredi 11 mai 2022 Ville médiévale et antique, Vaison-la-Romaine vaut bien qu’on s’y arrête le temps d’un week-end. Son site archéologique n’est rien moins que le plus vaste de France.
Mercredi 11 mai 2022 Alors que son film posthume Plus que jamais réalisé par Emily Atef sera présenté dans la section Un certain regard du 75e festival de Cannes, l’Aquarium (...)
Vendredi 13 mai 2022 Fruit du travail de bénédictin d’un homme seul durant sept années,  Junk Head décrit en stop-motion un futur post-apocalyptique où l’humanité aurait atteint l’immortalité mais perdu le sens (et l’essence) de la vie. Un conte de science-fiction avec...
Mercredi 27 avril 2022 Un mois de mai exceptionnel pour les amateurs d’expositions, avec des photographes qui sortent de leur zone de confort, une belle collection particulière d’art contemporain au MAC, un abstrait baroque, et un Jean-Xavier Renaud qui...
Lundi 25 avril 2022 Toujours curieux et singulier, le festival Superspectives accueille cette année quelques grands noms de la musique contemporaine et expérimentale : Gavin Bryars, Alvin Curran, Charlemagne Palestine…
Mardi 26 avril 2022 Le confinement, c’est loin. La preuve, vous avez arrêté de faire votre pain. Par chance, d’aucunes en ont fait leur profession. Elles œuvrent dans un fournil du haut des Pentes : Bonomia.
Mardi 26 avril 2022 Entre deux tranches de pain brioché : du pastrami ou des boulettes. À côté : un mac'n'cheese ou un épi de maïs. C'est l'Amérique ? Non, Schmok.
Mardi 26 avril 2022 Il est libre, Iggy Pop. Bon, y en a quand même pas qui disent qu'ils l'ont vu voler, mais continuer de se trémousser torse-poils devant (...)
Mardi 26 avril 2022 Weavers, association villeurbannaise qui a pour ADN l’inclusion des personnes exilées, utilise les leviers d’intégration économique et sociale afin de faciliter leur recrutement. Le but : créer des liens sociaux pour les inscrire dans...
Mardi 26 avril 2022 Les organisateurs d’On vous ment ont de le sens de l’humour (ou de l’à propos) puisqu’ils ont calé la septième édition de leur festival pile entre la présidentielle et les législatives. Une manière de nous rappeler qu’il ne faut pas tout...
Mardi 26 avril 2022 Orfèvre dans l’art de saisir des ambiances et des climats humains, Mikhaël Hers (Ce sentiment de l’été, Amanda…) en restitue ici simultanément deux profondément singuliers : l’univers de la radio la nuit et l’air du temps des années 1980. Une...
Mardi 26 avril 2022 Un bon quart des rives du lac Léman se trouvent en France. Cap sur les tranquilles (au printemps) Yvoire, Thonon et Evian. Et sur le massif du Chablais auxquelles ces cités s’adossent et qui n’est pas par hasard...
Mardi 26 avril 2022 Sur les planches ou au cinéma (Au poste, Problemos…), Marc Fraize est un artisan. Auteur, acteur, humoriste, clown tendre et jubilatoire, il porte le rire loin des standards et  de l’enchaînement de blagues surfant sur l’actualité. Son...
Mardi 12 avril 2022 Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2018, la Chaîne des Puys (et la faille de Limagne) comprend, entre autres, de tout jeunes volcans  – moins de 10 000 ans – qui abritent une pierre très prisée et une eau embouteillée, celles de...
Mardi 12 avril 2022 Le jeu de société a la cote. Deux copains viennent d'inaugurer leur première boutique spécialisée dans les jeux, où il est possible d’acheter, de louer et de rencontrer des éditeurs : Master Yeti.
Mardi 12 avril 2022 ADOS est une association qui prône des valeurs d’inclusion et d’égalité des chances. Un lieu ressource à destination des jeunes collégiens, lycéens et de leur famille. Objectif : les accompagner au mieux dans leur scolarité.
Mardi 12 avril 2022 Zoom sur Elie Hammond, tatoueuse nouvelle génération qui a débuté sous l'égide de Dimitri HK avant de se forger son propre style et de devenir l'une des artistes les plus en vue du moment : la globe trotteuse sera présente à la...
Mardi 12 avril 2022 Non labellisé Scènes Découvertes, mais enfin aidé par la Ville, le Théâtre de l’Uchronie, au cœur de la Guill’, défend depuis 2014 des récits imaginaires et oniriques. Les pieds beaucoup plus sur terre que satellisés.
Mardi 29 mars 2022 Prétendre que les auteurs de polar sont des éponges serait tendancieux ; poreux au monde ainsi qu’à ses turbulences semble une formulation plus exacte. Quant à leurs romans, ils ressemblent à ces carottes extraites par les glaciologues aux pôles,...
Dimanche 3 avril 2022 Voici notre sélection de cinq expos à découvrir ce mois-ci gratuitement en galeries, qui ose le choc des générations et des styles : de l’école lyonnaise de peinture au street-art, en passant par la photographie de William Klein. Un point...
Mardi 29 mars 2022 Certains disent juin 2020, d’autres, une éternité. Voilà bientôt deux ans que le repaire des amateurs de musiques électroniques Chez Émile a fermé ses portes. Dans quelques jours, Mush et Guillaume Des Bois ouvriront une nouvelle boutique,...
Mardi 29 mars 2022 Dans un spectacle dérangeant et éblouissant, Alice Laloy renverse les codes du roman de Pinocchio et s’attache au moment de sa transformation. Un des grands spectacles du dernier Festival d’Avignon ; de surcroît accessible aux enfants.

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !