Dernière représentation pour le prestigieux ensemble lyonnais Les Siècles Romantiques

Musique Romantique / Les Siècles Romantiques, fondé et dirigé par Jean-Philippe Dubor aura duré trente-trois ans. Affectés depuis un an par la perte drastique du mécénat d’entreprise, ces derniers ont récemment annoncé la clôture le leur activité artistique. Afin de rendre hommage à l’histoire de l’ensemble et prendre congé de son public, le directeur artistique a décidé de convier le pianiste François Dumont pour une dernière soirée d’intenses émotions.

« La musique se tait, à présent, tout au moins extérieurement. Je dois maintenant conclure. Il commence à faire sombre.  » Les mots de Robert Schumann se prêtent à accompagner le crépuscule de l’histoire des Siècles Romantiques, dont l’acte final aura lieu ce mercredi 14 février dans l’écrin baroque de la Chapelle de la Trinité.

à lire aussi : Sept concerts à ne pas rater en février à Lyon et ses alentours

Le compositeur allemand, annoncé initialement à l’honneur d’une soirée entièrement consacrée à son œuvre, laissera finalement la place à ses confrères Bach, Mozart et Chopin, qui seront magnifiés par le récital du pianiste François Dumont. La soirée Schumann n’aura pas lieu, la conjonction actuelle dramatique ne laissant plus d’espace à l’expression complète de la musique.

Rigueur et émotion : maîtres-mots de Jean-Philippe Dubor

L’histoire de l’ensemble est riche et fascinante. Née en 1991 avec la création française du Requiem de Bomtempo, la formation aux directions de Jean-Philippe Dubor a traversé plus de trois décennies, proposant de nombreux concerts et plus d’une vingtaine de créations.

Si la consécration auprès du grand public a eu lieu le 31 décembre 1999 sur la place Bellecour avec le concert marquant le passage au nouveau millénaire (au programme Verdi, Berlioz, Prokofiev et l’Hymne à la joie de Beethoven), les années 2000 ont permis à l’ensemble d’étoffer son répertoire et d’honorer des invitations prestigieuses, au festival de La Chaise-Dieu, aux Nuits musicales d’Uzès et aux Nuits romantiques d’Aix-les-Bains. 

Les Siècles Romantiques © Blaise Adilon

Organiste titulaire de Saint-Polycarpe, professeur, pédagogue, chef de chœur et d’orchestre, Jean-Philippe Dubor n’a jamais dissimulé son âme profondément romantique. Esprit raffiné et érudit, Dubor a su insuffler dans toutes ses créations l’exaltation passionnée de la nature, du rêve et de la mélancolie. La 4e Symphonie de Gouvy, la Messa di Gloria de Rossini, le Requiem de von Suppé ainsi que les nombreuses soirées consacrées aux chœurs de Verdi résonneront longtemps dans les souvenirs des auditrices et auditeurs ayant fait l’expérience d’un « concert Dubor ».

Récital de piano de François Dumont
À la Chapelle de la Trinité, Lyon 1er, le mercredi 14 février

à lire aussi

derniers articles publiés sur le Petit Bulletin dans la rubrique Musiques...

Lundi 25 avril 2022 Toujours curieux et singulier, le festival Superspectives accueille cette année quelques grands noms de la musique contemporaine et expérimentale : Gavin Bryars, Alvin Curran, Charlemagne Palestine…
Mardi 26 avril 2022 Il est libre, Iggy Pop. Bon, y en a quand même pas qui disent qu'ils l'ont vu voler, mais continuer de se trémousser torse-poils devant (...)
Mardi 29 mars 2022 Alors qu'il remonte sur scène pour présenter son dernier objet d'artisanat, La Vraie vie de Buck John, Jean-Louis Murat est l'objet d'une belle rétrospective menée par l'agence musicale lyonnaise Stardust et une vingtaine d'artistes aurhalpins.
Mardi 29 mars 2022 Un peu plus de deux ans après la tournée de Reward, la Galloise Cate le Bon est de retour sur une scène lyonnaise. Avec Pompeii, un album tout en minimalisme pop, composé et enregistré durant le grand confinement, et qui plonge dans la torpeur tout...
Mardi 1 mars 2022 Événement du côté du Ninkasi avec la venue du commandant en chef de feu Sonic Youth, qui depuis la séparation du groupe phare de l'indie rock américain multiplie les saillies solo comme pour mieux combler et dérouter ses fans éplorés.
Mardi 1 mars 2022 2021 aura été l'année de l'avènement pour Tedax Max. Douze mois pour sortir trois albums et se hisser au premier plan de la scène rap locale. Avant son passage du côté de Vénissieux à Bizarre!, le vendredi 18 mars, on a échangé...
Mardi 15 février 2022 1913, quelle année ! La modernité artistique y éclate dans toute sa superbe et aussi dans toutes ses surprises qui désarçonnent le public. C’est par exemple : les premiers ready-made de Marcel Duchamp, la publication à compte d’auteur...
Jeudi 17 février 2022 Les Parisiens de Bryan’s Magic Tears ont sorti mi octobre leur troisième album, "Vacuum Sealed". Le groupe signé sur Born Bad sera au Périscope ce jeudi 17 février.

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X