Les Citronniers

ECRANS | d'Eran Riklis (Israël-Fr-All, 1h46) avec Hiam Abbass, Ali Suliman...

Christophe Chabert | Mardi 15 avril 2008

On avait vraiment beaucoup aimé le précédent film d'Eran Riklis, La Fiancée syrienne ; d'où dépit face à ces Citronniers plutôt ratés, qui remplacent le regard doux-amer et tragi-comique par une démonstrative leçon de géopolitique.C'est le problème du cinéma concerné, accroché à son sujet et à son message : il oublie parfois simplement d'être du cinéma. Ici, chaque scène illustre non pas un enjeu dramatique, mais un morceau de la thèse défendue par le cinéaste, avec ce qu'il faut de métaphores et d'intentions soulignées par la caméra. D'autant plus que l'argument est un peu léger (un ministre israélien s'installe en face d'un champ de citrons appartenant à une famille cisjordanienne, vite encerclée par des barbelés pour des raisons de sécurité) et certains raccourcis carrément lourds : une grande réception est donnée chez le ministre mais, comme par hasard, on a oublié d'acheter des citrons pour les cocktails !
De quoi déclencher une micro-intifada d'agrumes ô combien symbolique... Les Citronniers, c'est vraiment un film-dossier comme Télérama les adore : parfait pour nourrir le débat après la projection, inapte à maintenir le cinéphile éveillé pendant.
CC

entrez votre adresse mail pour vous abonner à la newsletter