Images taboues ?

Passer de l'exposition d'Axel Sanson à celle, collective, de la Salle de Bains, c'est un peu passer du plein (certes inquiet et «creusé») au vide... Un vide néanmoins fortement matérialisé, visible, sensible. On découvre par exemple une sorte d'installation composée de plusieurs châssis sans toile, enchevêtrés les uns dans les autres (rappelant vaguement les années Support/surface), des «tableaux» vides où la toile est simplement tâchée d'huile de vidange ou remplacée par de la mousse, deux feuilles de papier de photocopies ratées épinglées à une cimaise, ou encore cet impressionnant panneau dégoulinant de peinture jaune jusqu'au sol. Cette dernière œuvre incite à penser qu'ici la représentation et les figures se seraient effondrées, auraient glissé puis fondu en un magma de matière informe... Ces œuvres signées Pierre-Olivier Arnaud, Elena Bajo, Nicolas Guiot, Shaan Syed ou Adam Thompson, suggèrent une sorte d'impossibilité, de difficulté ou d'inhibition à représenter ou à donner sens à quoi que ce soit aujourd'hui. Dans une seconde salle consacrée à Sara MacKillop, cette impression se poursuit à la vue de cahiers d'écoliers ouverts sur des pages encore vierges, de simples pochettes blanches encadrées, de papier peint mal collé ou encore quelques livres posés au sol ici et la sans indication de titre ni de contenu... A la BF15, le suisse Vittorio Santoro use quant à lui des vieilles armes de l'art conceptuel pour, à la fois, dématérialiser l'art et «re-matérialiser» le langage. Pas d'image là non plus, mais des mots et des phrases qui se déclinent et se réifient en bandes sonores, disques, dessins, lettres en néons... Histoire d'interroger, sans grande originalité certes mais avec intelligence et efficacité, notre rapport à l'espace, au temps, au sens, et aux différents modes possibles de communication.
JEDAddendum + Discrétion/détermination
À la Salle de bains, jusqu'au samedi 31 juillet.Vittorio Santoro
À la BF15, jusqu'au 31 samedi juillet.

pour aller plus loin

vous serez sans doute intéressé par...

Mardi 16 juillet 2024 Du 6 au 9 juin dernier, la Cité Internationale de Lyon a acueilli la prestigieuse cérémonie des Meilleurs apprentis de France 2024  (MAF) et des 100 ans des Meilleurs ouvriers de France (MOF). Une belle mise en lumière de l'excellence des jeunes...
Lundi 15 juillet 2024 Si vous voulez vous rafraîchir cet été tout en profitant de cadres naturels somptueux, les lacs sont une excellente idée. Et ça tombe bien, plusieurs plans d’eau entourent Lyon, et vous pouvez vous y rendre en moins de deux heures pour la plupart....
Mercredi 10 juillet 2024 Patricia Mazuy signe un long-métrage plus convaincant dans le drame que dans le suspense avec "La prisonnière de Bordeaux", avec "Dreaming walls" Amélie Van Elmbt et Maya Duverdier présentent un documentaire énigmatique évoluant dans les lieux...
Mercredi 10 juillet 2024 Avec Emilia Perez - nouveau film de Jacques Audiard mélangeant polar, mélodrame et comédie musicale - l'auteur démontre qu'il est à son summum. Retrouvez aussi Girls will be girls, un récit d'apprentissage sincère ainsi que la foultitude des sorties...
Mercredi 10 juillet 2024 Le Petit Bulletin a rencontré Karim Leklou et l'équipe du film "Le roman de Jim" pour retracer la génèse de ce récit d'une grande tendresse. Dans un tout autre registre, la série Alien présente un nouvel opus : Romulus, particulièrement inspiré du...
Mercredi 10 juillet 2024 Comment François Truffaut abordait-il la féminité ? La réponse en cinq films, en ressortie nationale cette semaine du 7 août. Un article y est consacré en rubrique cinéma du Petit Bulletin. Retrouvez aussi les sorties cinéma à Lyon du 7 août 2024...
Mercredi 10 juillet 2024 Pour célébrer Marcel Pagnol 50 ans après sa mort, Carlotta propose une ressortie de dix de ses films en copies restaurées. Retrouvez notre guide dans la rubrique cinéma du Petit Bulletin. On accueille aussi la sortie de Belle Enfant, une comédie...
Mercredi 10 juillet 2024 Un polar tordu et déconcertant, mais aussi parfois virtuose et sidérant (Mad Fate), un dîner presque parfait qui rate son côté "comédie" avec quelques gags mal rythmés (Dîner à l'anglaise) et un polar indien percutant, politique et féministe...
Vendredi 5 juillet 2024 Un programme "À l’ombre de la forêt", concocté à destination des Lyonnaises et Lyonnais qui ont prévu de passer leur été sur le bitume : du 10 au 27 juillet, le parc de la Tête d’Or vivra au rythme des Estivales Lyon nature.
Vendredi 5 juillet 2024 Escape game, ateliers d’écriture, d’illustration et de découpage, lecture, jeux de société, dédicaces… Le programme du traditionnel rendez-vous jeunesse donné par Quais du Polar autour de la littérature jeunesse foisonne de bonnes idées.

Suivez la guide !

Clubbing, expos, cinéma, humour, théâtre, danse, littérature, fripes, famille… abonne toi pour recevoir une fois par semaine les conseils sorties de la rédac’ !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés au fonctionnement du site internet. Plus d'informations sur notre politique de confidentialité. X